French Essays – Abortion Laws in France

Abortion legal guidelines in France – does the system help a pro-choice or pro-life ideology?

The best way through which abortion has been considered culturally has modified dramatically over time. For the reason that starting of the 20th century, perspective change started to liberalise alongside the social and cultural modifications spreading by Western Europe.  Quite a lot of elements have been introduced within the literature as contributing to the ‘wave of change’ evident in up to date emotions in the direction of abortion. Roughly 50 million abortions are at the moment carried out worldwide whatever the variations in legal guidelines between nations. A couple of-third of those procedures are carried out illegally (primarily within the growing world) with practically one-half going down outdoors the well being care techniques.

As soon as deemed a sin punishable by demise, with extra relaxed and liberal attitudes in the direction of sexuality and copy, the act of aborting a foetus is now seen by many as a lady’s proper. Usually categorised underneath the title of a ‘pro-choice’ standpoint, the choice of whether or not to proceed with a being pregnant is seen to relaxation with the person, and Governments following this angle ought to thus provide the process in a protected and supportive setting demonstrating their recognition that a girl ought to have the appropriate of management over their very own fertility. Round two-thirds of the world’s girls reside in such nations, the place abortion may be carried out on request, or for a spread of causes. Such legal guidelines have led to the event and rise of protected and authorized abortions, resulting in the charges of pregnancy-related issues corresponding to demise for mom or toddler, to lower.

The tempo of such liberalisation is nonetheless not fixed throughout continents and nations, and legal guidelines differ in whether or not causes should be given regarding the request of the abortion, situations concerned in acquiring remedy, and lastly whether or not consent of some type, aside from that of the feminine is required. Totally different ranges of rationalization required earlier than the abortion is supplied can differ from bodily and psychological well being dangers to the mom and foetus, to socio-medical or socio-economic causes, to abortion upon request (predominantly inside first trimester). Additionally, consent in some nations is required for minors (underneath 16 years, UK) or in additional restrictive nations from the partner of married girls (Japan, Turkey). Nations which have extra stringent and restrictive situations have contributed to the slowing in abortion regulation reform, with restrictions truly growing inside the authorized techniques of some locations. Usually categorised as a ‘pro-life’ perspective, such nations view the appropriate of the foetus to life from conception, regardless of the desires of the mom. Nations that clearly fall into this class embody america, the place additional liberalisation of abortion by modifications to the regulation, have been blocked.

Abortion legal guidelines in France at the moment enable girls to have an abortion as much as 12 weeks into being pregnant; nonetheless there are a selection of processes that girls should adjust to to be able to get the process authorised. Not solely do French girls wishing to get an abortion must attend obligatory ‘pre-abortion counselling’ however in addition they want to stick to a seven day cooling-off interval after the counselling earlier than the abortion can happen. France had in earlier time been particularly restrictive in its allowance of abortion; throughout Nazi occupation in 1940-1941 abortion was a prison offence, and people working towards in offering abortions might be punished by demise if convicted – a girl who had carried out a variety of unlawful abortions round this time was executed in 1942. Though the demise penalty was dropped in 1944, abortions had been nonetheless carried out in secret up till the 1970’s when French regulation was relaxed to be able to enable girls to have an abortion as much as tenth week of being pregnant (Regulation No. 79-1204 of 31 December 1979) and this was then elevated in 2001 to be accessible as much as week 12. After this time the settlement of two physicians stating the well being of the lady is endangered is required to be able to enable an abortion to be carried out.

The implications of those necessities can imply a variety of issues for ladies. The time restrict inside French legal guidelines usually imply that French girls eager to terminate their being pregnant after the twelfth week are required to journey elsewhere (such because the UK) to be able to get the remedy. This itself can incur monetary penalties by value of journey and probably extended break day work, but additionally psychologically as their help techniques is probably not accessible when overseas, and the stress of travelling to a overseas land with a unique language can also add significantly to an already distressing scenario. In instances the place a lady is inside the timeframe to get the abortion in France, so-called counselling classes are sometimes biased in the direction of getting the feminine to maintain the newborn and might thus show emotionally and psychologically difficult and upsetting, while the ready interval can lengthen stress and misery ranges with having to attend for the process to happen. Such actions can subsequently severely intervene with the lady’s determination making course of, which in the end has the potential to result in a call being made that may later be regretted. The time restrict of twelve weeks thus limits girls’s option to have an abortion, and when the restrict is missed can both result in an undesirable little one or the instigation of an unlawful abortion that's prone to be underneath much less protected, with higher well being dangers than regulated abortions, or the place the lady is required to journey outdoors the nation with the related stressors of doing so, to have the process accomplished.

As as to if French legal guidelines are thus in line with a pro-choice or pro-life strategy, the excellence on this nation isn't clear minimize. The truth that girls (over 16) might go for an abortion on request with out particular reasoning given, with out consent from one other required, seems to be in line with the liberal pro-choice perspective. Nonetheless the comparatively strict time restrict imposed, coupled with the enforced and sometimes biased ‘counselling’ and set ready interval earlier than the process may be carried out does seem to aim to make it as troublesome as doable inside the framework of French regulation, for the lady to terminate her undesirable being pregnant. French regulation can subsequently be seen to be extra pro-life than different related western European nations such because the UK the place counselling isn't obligatory, and abortion may be carried out as much as 24 weeks into being pregnant.

French regulation might in mild of the factors mentioned, be seen to fall inside some median level on the continuum between pro-life and pro-choice ideology, which can seen to profit from giving the unborn foetus a level of proper to life, and but even be seen to be limiting girls in respect to their very own copy capability, compared to related European nations, which can anger many in our culturally liberal modern-day society.

ESSAY PLAN: ABORTION LAWS IN FRANCE: DOES THE SYSTEM SUPPORT A PRO-CHOICE OR PRO-LIFE IDEOLOGY?

INTRODUCTION
What has the background to abortion legal guidelines been, and the way has temper and societal reflection on the subject modified over time…
PRO-CHOICE & PROLIFE EXPLANATION
What are the pro-life and pro-choice actions, and what does every of those views contain….
THE LAWS IN FRANCE
Present legal guidelines and necessities for abortion to be granted
IS FRANCE PRO-LIFE OR PRO-CHOICE?
Are French legal guidelines in line with a pro-life or pro-choice ideology?
CONCLUSION OF THE POINTS

REFERENCES

Abortion in Regulation, Historical past and Faith (1995) Childbirth by selection Belief

‘Abortion Coverage: France’ The Inhabitants Coverage Information Financial institution: Inhabitants Division of the Division of Financial and Social Affairs of the United Nations Secretariat

Gearty, C (2004) ‘The politics of abortion’ The Pill

Latham, C ‘Coverage networks and reproductive rights in France and Britain’

BRIEFING PAPERS

‘Crafting an abortion regulation that respects girls’s rights: Points to think about’ (2004) Heart for Reproductive Rights

‘Secure and authorized abortion is a lady’s human proper’ (2004) Heart for Reproductive Rights

INTERNET RESOURCES

http://cyber.law.harvard.edu/population/abortion/France.abo.htm
http://www.protectchoice.org/
http://www.abortionfacts.com/
http://www.prochoiceforum.org.uk/al11.asp

French Essays – Affaire Dreyfus

Discuter l’évolutiondes intellectuels francais depuis l’affaire Dreyfus

Pendantplus qu’un siècle, la présence des intellectuels en France est sans doute trèsimportante. Ils ont un rôle influent dans la société franaise et les nomscomme Zola, Sartre, Lévy et Debray sont connus partout dans le monde. Biensûr, les intellectuels ne se trouvent pas seulement en France, mais il estprobablement l, avec ses grandes écoles et la tradition de discussionintellectuelle dans les cafés, où on trouvera ceux qui ont le plus de respectet le plus d’affect. La place de l’intellectuel franais au sein de lasociété franaise est significative. La France est fière de ceux qui donnentune voix au peuple dans un pays avec une histoire parfois anarchiste. Laprésence des intellectuels tout second necessary pendant le dernier siècle,ainsi que leurs contributions aux discussions politiques et sociales montrecombien l’opinion des intellectuels est importante.

Cependant,on verra que la place de l’intellegensia a beaucoup changé au cours dusiècle. À l’aube d’un nouveau millenium, il est aujourd’hui que lesintellectuels franais se trouvent dans une state of affairs inconnue. Est-ce qu’ilssont destinés de devenir perdu dans un monde dominé par les nouvellestechnologies, où est-ce que leurs déclarations portent la même signification aujourd’huiqu’il y a cent ans?

L’affaire Dreyfus et la naissance de l’intellectuel

Onpeut daté exactement le second où le terme intellectuel est entré dansl’histoire.

Le13 janvier 1898, Georges Clemanceau, rédacteur du journal radical L’Aurorepublie une lettre adressée au Président du Troisième Republique. La lettres’appelle J’accuse, et il s’agit d’un capitaine juif dansl’armée franaise, Alfred Dreyfus. En 1895, celui-ci est condamné peine devie pour la trahison et l’espionnage. En fait, Dreyfus n’était pas coupable,mais vu que l’antisémitisme fut très populaire cette époque-l, Dreyfus estsoumis une injustice extrême. L’église, l’état, et les médias lecondamnent, mais en effet, il était une victime des sentiments anti-sémitiques.

Aprèssa déportation l’île du Diable en 1895, la famille de Dreyfus essaie de lelibéré, mais sans succès. Finalement, son père écrit au écrivain, Emile Zola.Celui-ci devient donc le défenseur de Dreyfus, c’est une personne célèbre etrespectée avec une voix forte dans un climat anti-sémitique. Zola accuse uneautre personne, Walsin Esterhazy, et il accuse le militaire et l’état d’uneconspiration contre Dreyfus. Pendant les semaines suivantes, la campagne deZola apparel les autres personnages respectés qui incluent les intellectuels etles écrivains comme Marcel Proust et André Gide. évidement, sur l’autrecôte, il existe aussi les adversaires de Zola, ceux qui croyaient que l’étatet l’église étaient suprêmes, et que de les remettre en trigger étaient latrahison elle-même. En 1899 Zola est condamné aussi, et il s’est mis en exileen Angleterre.

L’affaireest donc divisé en deux divisions opposantes, les Dreyfusards, Zola, Proust,Anatole France et Eduard Drumont (rédacteur du journal la LibreParole) qui soutiennent Alfred Dreyfus, et qui luttent sans cessepour sa libération. Les antidreyfusards prennent la place adversaire, etils incluent Alphonse et Léon Daudet, Barrés, Copée, et Bourget. Après six ansde lutte, Alfred Dreyfus est libéré, la victoire pour les Dreyfusards n’estpas seulement une victoire pour Dreyfus, mais aussi pour tous les gens quiavaient été maltraités par l’état, mais qui auparavant n’avait aucun moyen dese défendre.

Ilest évident que les actions des Dreyfusards et la lutte menée, et gagnée contrel’état ouvrent la porte aux intellectuels franais. Cependant, on verra quece chapitre n’est qu’un début, et que le rôle des intellectuels évolue au coursdu siècle.

La définition d’un intellectuel

Aprèsl’affaire Dreyfus, peut-être croit-on qu’il est facile de comprendre le rôledes intellectuels dans la société franaise. On peut les décrire comme lesdéfendeurs des droits de l’homme, les champions de la vérité, mais cesdescriptions sont probablement trop simplistes. Un intellectuel n’est passeulement quelqu’un avec une bonne éducation, sinon on pourrait dire que tousles écrivains, les journalistes, les universitaires sont les intellectuels,ceci n’est pas le cas. D’être un intellectuel du même style de Zola, il fautquelque selected de plus. Il faut qu’un intellectuel utilise son nom et sonprestige pour s’engager dans une activité au dehors de son domained’experience.

L’intellectuelsera un homme du culturel; créature ou médiateur, mis en situationd’homme du politique, producteur ou consommateur d’idéologie. Ni un simplecatégorie socioprofessionnelle, ni un easy personnage irréductible. Ils’agira d’un statut, comme dans la définition sociologique, mains transcendépar une volonté individuelle, comme dans la définition éthique, et tourné versun utilization collectif 

Grâce leur intelligence et leur éducation supérieure, les intellectuels commandentdu respect et leurs opinions sont estimées, souvent plus que celles des hommesde politique. Bien qu’il soit probablement naïf, il est vrai de dire que lesgens sont méfiants de ceux-ci, pendant que les intellectuels sont considéréscomme impartiaux.

Au cours du siècle

Ilparait que l’affaire Dreyfus marque la vraie naissance du mouvementintellectuel en France, même si Zola n’est pas vraiment le premierintellectuel individuel. Victor Hugo est son inspiration et l’écrivain Jacquesle Goff a écrit un livre au sujet des intellectuels en France médiévelle.Toutefois, l’affaire Dreyfus remonte le profil de l’intellectuel, et il estun profil qui est paru de plus en plus pendant le vingtième siècle.

Dansles années suivantes, les intellectuels franais interviennent souvent dansles discussions. Pendant la première guerre mondiale, les intellectuelspacifistes comme Henri Barbusse et Romain Rolland essayent d’ouvrir les yeuxdes franais aux atroces commis pendant la guerre. Barbusse, dans son livre Le feu, journal d’une escouade  raconte sesexpériences du feu des tranchées, et il y exprime ses aspirations pacifistes.

Enplein conflit mondial, il apparaît un mouvement surréaliste. Autour du poèteromain, Tristan Tzara, le cosmopolitisme du groupe est déj une provocation.La date de naissance officielle du mouvement surréaliste est en 1924 et pendantles années vingt ce groupe de jeunes artistes essaie de  bouleverser lavie  et  libérer l’esprit . Ils soutiennent la lutte contrel’occupation des colonies. Le surréaliste Louis Aragon annonce son oppositionet quitte le mouvement, disant que l’artwork devrait représenter la société commeelle était, il voulait dire que le mouvement surréaliste devrait être partisanet défendeur du parti communiste (PCF).

Le communisme et le fascisme

Pendantles années trente, face la menace du fascisme, un groupe d’intellectuelsfranais s’unissent. Ils participent dans les comités et les conférences etsignent les pétitions contre le fascisme. Pendant l’occupation nazie de laFrance, ce groupe d’intellectuels travaillent en secret sur le nom du Comité nationwide des écrivains  pour résister au  NouvelOrdre , soutenu par les intellectuels opposés, comme Pierre Drieu LaRochelle et Louis-Ferdinand Céline.

L’expériencede la Résistance pendant la guerre souligne exactement le rôle desintellectuels, mais la distinction entre les opinions universelles et lapolitique begin devenir confusée. Le philosophe Julien Benda se plaignede la trahison des intellectuels qui donnent leur soutien en faveur desidéologies politiques au lieu des idéologies universelles. À cette époque-l,l’un des intellectuels le plus célèbres fait sa marque sur l’histoirefranaise. Jean-Paul Sartre souligne le rôle et la responsabilité del’intellectuel franais. Dans son ouvrage,  Qu’est-ce que lalittérature ? (1948) , Sartre encourage l’intellectuel franaisd’agir selon la state of affairs dans laquelle il se trouve. Sartre lui-même montreson engagement en écrivant des pétitions et des lettres sur plusieurs problèmes,en particulier en ce qui concerne la guerre en Algérie où il mène une campagnecontre la guerre elle-même, et, en particulier la torture.

Mêmesi l’on pense de l’intellectuel comme défendeur des idéologies universelles,les intellectuels sont toujours sur une grande pression d’appartenir un partipolitique. Il est cette pression qui endommage la réputation du mouvementintellectuel pendant les années suivantes. Sartre n’appartient pas un partipolitique, il cherche trouver un compromis entre le capitalisme occidental etle politique de Stalin. Même s’il n’y appartient pas officiellement, Sartresoutient le PCF. D’autres intellectuels ne sont pas aussi timides avec leursaffiliations politiques, Aragon, éluard et Guillevic soutiennent ouvertement lePCF et Stalin. Les intellectuels communistes se collaborent avec l’ennemipendant l’occupation nazie, et cette collaboration sape de plus la réputationimpartiele des intellectuels. Raymon Aron est un intellectuel qui n’a pas la fascinationavec le marxisme en commun avec ses pairs, mais il est une determine solitairedans un pays où le communisme est populaire. Il n’est pas d’accord avec unegrande majorité des intellectuels et sa dissertation,  L’Opium desintellectuels  (1955) oppose aux idéologies communistes. Il estaprès l’invasion de la Hongrie par la Russie que Sartre et les autresintellectuels retirent leur soutien du PCF, mais ils se tournent vers lesnouveaux régimes en Chine et au Cuba. Che Guevara est devenu une figureimportante pour les intellectuels.

Les années 60-70

Lesévénements de mai 1968 sont vus comme un succès pour les intellectuels. Il esteux, et non pas les ouvriers, qui provoquent les troubles. Mais on doit aussinoter que bien que cette époque soit considérée comme un succès, lesévénements soulignent aussi une division profonde entre les ouvriers et lesintellectuels.

Pendantles années 70, les intellectuels interviennent dans plusieurs domaines, enparticulier les problèmes concernant les paysans, les prisonniers, et lesouvriers immigrés. Comme dans les années précédentes, les intellectuelsessaient de donner une voix aux groupes piétinés mais il semble que plusieursde ces interventions n’aient pas beaucoup de succès. Il y a quelquesexceptions quand même, en 1971, le journal le Nouvel observateur publieun manifeste necessary. Simone de Beauvoir est parmi 343 femmes qui déclarentde se faire avorter ; ce manifeste mène un changement législatif, lesfemmes obtiennent le droit de choisir.

Letravail de Simone de Beauvoir, et d’autres intellectuels ce moment-l marqueun changement subtil, mais necessary dans le rôle de l’intellectuel franais.Auparavant, l’intellectuel a lutté pour la justice quelque soit le domaineaffecté, mais de plus en plus,le  nouveau intellectuel  ne seprononce sur les discussions dans son domaine de spécialisme. Il parait que cegenre d’intellectuel ne veut pas entrer dans les discussions au dehors de sondomaine de compétence.

Ladésillusion des années 70 est soulignée aussi par la publication de  TheGoulag Archipelago  par Alexander Solzhenitsyn. Cette publicationternisse l’picture de la Russie sous le régime de Stalin, et avec les preuves dugénocide au Cambodge, les intellectuels deviennent anti-marxiste. Lesidéologies des partisans communistes, et donc les intellectuels qui leur ontsoutenu sont mis en query pour la première fois. Les jeunes intellectuelscomme Bernard-Henri Lévy et André Glucksmann, qui ont été partisans du PCF,lient le communisme avec le fascisme, et retirent leur soutien. En juin 1979,Sartre demande au Président d’aider le peuple vietnamien, ce qui montre queSartre est devenu aussi anti-communiste.

PierreBourdieu est un autre adversaire du travail des intellectuels. Il décritl’intellectuel dans ses ouvrages,  La distinction, Homo academicus etLes Règles de l’artwork , plutôt comme un style d’homme de politique,au lieu d’un héro du peuple.

La place de l’intellectuel aujourd’hui

Vuque la critique contre les intellectuels ne cesse pas augmenter, on sedemande alors si l’intellectuel franais est une espèce en voie dedisparition. Peut-etre faut-il rédefinir la description de l’intellectuel.Winnock écrit :

 Les intellectuels ont aussi un rôle organique exercer, etreles ouvriers de cette démocratie not possible, régime de liberté limitée,d’égalité approximative et de fraternité intermittente (..)Plus giant, plus profond, plus sturdy que les cris despamphlétaires et les manifestes des pétitionnaires, c’est le travail quotidiendes intellectuels anonymes – comme éducateurs notamment – qui me parait devoirêtre reconnu comme le véritable contre-pouvoir, la fois critique etorganique, au sein de la société démocratique .

Dansson ouvrage, Le Dictionnaire des Intellectuels Winnock parle plutôt desévénements au lieu des intellectuels individuels, il parait alors quel’intellectuel lui-même, n’existe plus. Les mortes des personnagesimportantes pendant les années 90, comme Marguerite Duras, Franois Furet etGilles Deleuze soutiennent cette idée, mais il est peut-être un peu simpliste.En écrivant un tel ouvrage, Winnock illustre le fait que les franais restenttoujours fascinés par les intellectuels impressifs. En fait, pendant lesannées 80, plus de 30 livres sont publiés au sujet des intellectuels, etdepuis 1990, plus de 80 livres en plus ont été écrits. Il semble que lesfranais ne sont pas encore prêts oublier les intellectuels respectés.

Malgréles observations de Winnock et le silence des intellectuels pendant les années 80,il est évident qu’aux années 90, les intellectuels recommencent trouver leur

voix.Les discussions politiques concernant les guerres en Bosnie, en Croatie, eten Iraq provoquent les interventions intellectuelles. En 1995, Juppé proposeun plan de réforme qui provoque les grèves et les manifestations. Lesintellectuels jouent un rôle necessary en critiquant ces réformes, ils sontdivisés en deux partis, ceux qui soutiennent les réformes, et ceux quiécrivent des pétitions contre celles-ci. Cette  guerre depétitions  souligne aussi la différence entre les intellectuels universels,et ceux qui ont plus de spécialisme dans le domaine de l’aide sociale. Pendantces discussions, l’intellectuel franais parait comme un citoyen parmi tout lemonde au lieu d’un information suprême.

Ily a une autre intervention qu’il faut mentionner. En 1999, Debray va Kosovopendant le conflit. À son retour, Le Monde publie une  lettred’un voyageur au Président de la République , dans laquelle Debrayattaque l’OTAN. Les parallèles entre cette lettre et le soutien donné au PCFet les idéologies fascistes dans les années passées sont évidentes. Ceci nedonne pas une bonne impression des intellectuels l’aube d’un nouveaumillenium.

Les médias

Lesnouveaux médias jouent un rôle necessary dans l’évolution des intellectuels.On peut les voir comme une avance bienvenue pour intellectuel, ils leurdonnent l’event de communiquer ses idées plus efficacement, mais lesnouveaux médias sont aussi considérés comme une menace. Régis Debray est unintellectuel qui les critique. Selon lui :

L’èrede l’intelligentsia sera celle de la plus grande inintelligence. En effet, ily a un rapport inverse entre la valeur informative d’un message et sacommunicabilité 

Ilsemble que l’avance des nouveaux médias mine l’significance et le status desintellectuels. Ceci parait contradictoire l’idée originale del’intellectuel. Les médias donnent aux intellectuels l’event d’atteindre unplus grand public. En effet, il est grâce la presse écrite que lesDreyfusards ont eu du succès il y a cent ans mais cependant, maintenant on estplus méfiant de la presse et les médias. Il est évident qu’aujourd’hui laplupart des élèves vont l’université, le niveau d’éducation est plus haut etcomme résultat, les gens questionnent les opinions des intellectuels au lieu deles acceptées sans questions.

Conclusion

Onne peut pas discuter que le rôle de l’intellectuel franais a évolué beaucoupau cours du siècle. L’affaire Dreyfus et les événements de mai 1968 peuvent êtrevu comme les factors culminants pendant le siècle, mais il est aussiincontestable que les intellectuels franais ont joué un rôle necessary dans laplupart des discussions controversées. Bien qu’ils soient toujours liés auxpartis politiques, l’intellectuel est vu comme quelqu’un qui peut, avec sonnom et son status, lutter pour la justice surtout où il faut une voiximpartial et forte.

Laréputation de l’intellectuel était bouleversée pendant les années 50, lesoutien du PCF était un erreur grave, mais le fait qu’ils ont retiré leursoutien montre que les idéologies changent et les intellectuels ont le droit dechanger leur avis. Aujourd’hui on voit que les intellectuels ne sont pasaussi vite d’affirmer leurs affiliations politiques, pendant les élections en2002 les intellectuels étaient notamment silencieux.

Onvoit aussi que la description d’un intellectuel a changé aussi. Il y a probablementdeux varieties, ceux que l’on appelle  universelle , et ceux quipréfère travailler dans un domaine plus spécifique. Le fait que son rôlecontinue de change ne veut pas dire que la fin est arrivée pour lesintellectuels, tout ce qu’il veut dire est que les intellectuels doiventévoluer aussi pour rester en contact avec le peuple.

Lesmédias jouent aussi un rôle necessary et avec l’avance des nouvellestechnologies, comme l’web par exemple, il faut attendre encore quelquesannées avant de voir ce que l’influence sera. Néanmoins il est évident que lapresse et les médias ont toujours un rôle necessary.

Dansle futur, il est peut-être vrai que l’on va parler de la personnalité  au lieu de  l’intellectuel , mais pourle second, la fascination des franais et l’estime qu’ils ont pour lesintellectuels, assurent que les intellectuels ont toujours une place dans lasociété franaise.

Bibliographie

Lesintellectuels en France de l’Affaire Dreyfus nos jours, Pascal Ory etJean-Franois Sirelli, Paris, A. Colin, 1986

Lesiècle des intellectuels, Michel Winock, Paris, Seuil, 1997.

Lediable en tête, Bernand-Henri Lévy, Paris, B.Grasset, 1984.

ContemporaryFrench Cultures and Societies, Frédéric Royall, Peter Lang, 2004.

Francetakes it’s intellectuals to coronary heart, Louis Oppenheim, The Chronicle Assessment,version 7 September 2001.

Areva Est Un Groupe French Essay

Areva est un groupe français qui determine parmi les leaders mondiaux de l’énergie nucléaire. Il résulte de la fusion, en septembre 2001, de CEA Industrie, Framatome et Cogema. Coté sur le marché de l’Euronext Paris, Areva est composé de quatre principaux domaines d’activités qui sont: le pôle amont (extraction et enrichissement d’uranium), le pôle aval (recyclage des combustibles nucléaires), le pôle réacteur et providers (development de réacteur nucléaire et providers au flamable) et jusqu’à récemment, le pôle T&D (transmission et distribution d’électricité) sur lequel porte notre étude.

En analysant les relations entre la stratégie globale du groupe et la décision de céder le pôle T&D, puis en étudiant le contexte (efficiency de l’entreprise…) nous aurons alors une meilleure compréhension de la décision prise.

Areva dispose de compétences et d’un savoir faire de très haut niveau dans son secteur, résultat de plus de 60 ans d’histoire de l’électronucléaire français. Le groupe a pour ambition d’être à la fois le fournisseur mondial d’infrastructures nucléaires mais également du flamable nécessaire à l’exploitation de ces infrastructures, ainsi que des providers attachés à ce flamable.

Anne Lauvergeon, Présidente du groupe, examine d’ailleurs volontiers parfois sa stratégie avec celle de Nespresso, sous-entendant que les bénéfices viennent en grande partie de l’activité flamable.

La construction intégrée des activités d’Areva, de la mine au retraitement en passant par la development de réacteurs est un avantage indéniable par rapport à ses concurrents.

Implanté dans plus de cent pays, les activités à l’worldwide d’Areva ont une place importante dans la stratégie de croissance du groupe, en s’appuyant principalement sur la renaissance du nucléaire qui a lieu actuellement, et, jusqu’à la cession, sur les activités de T&D.

L’analyse du capital d’Areva permet de mieux mesurer les enjeux: L’Etat français détient environ 86% des fonds propres. Cette construction de capital peut apparaître comme contraignante pour le développement du groupe, l’Etat n’étant pas autorisé, par exemple, et ce en raison de la législation européenne, à financer les investissements et l’accroissement en capital.

La sortie “inattendue” de Siemens du capital, les retards sur le chantier de development du réacteur Finlandais, la nécessité de développer le groupe et de conquérir de nouveaux marchés, amènent, d’après les specialists, à des besoins estimés à environ 12 milliards d’Euros d’ici 2015. Ces besoins sont une des raisons qui ont incité l’état à céder le pôle T&D à Alstom pour four milliards d’Euros et à réfléchir à une ouverture et augmentation du capital.

Certains analystes ont affiché un doute quant à la pertinence de cette cession, l’activité T&D représentant environ 45% du résultat d’Areva et s’appuyant sur un réseau worldwide dense. La Présidente, elle-même, ne souhaitait pas cette session. L’Etat, quant à lui, actionnaire principal, a avancé la nécessité de fonds propres et de recentrage des activités autour du nucléaire.

La décision prise par le gouvernement de vendre la branche T&D nous semble donc pertinente eu égard au contexte: la France est experte en nucléaire et souhaite conserver cet avantage en permettant à Areva de conquérir de nouveaux marchés, à l’export notamment. Le besoin de capitaux est nécessaire, T&D n’est pas dans le cœur de métier d’Areva, et cette décision vient en cohérence avec d’autres décisions: augmentation du capital prévue, ouverture à de nouveaux investisseurs, objectif de hausse des dividendes…

Introduction

L’entreprise que nous avons choisi d’étudier est AREVA.Areva est un des leaders mondiaux sur le marché de la manufacturing énergétique nucléaire.

Plus particulièrement nous avons choisi de nous intéresser à la décision stratégique de cession d’une de ses filiales, Areva T&D (Transmission et Distribution).

Cette cession, décidée courant 2009, a été efficient début 2010. Alstom et Schneider, seront les nouveaux propriétaires de cette filiale, pour un montant estimé à four milliards d’euros.

La vente de cette branche d’activité d’Areva a fait couler beaucoup d’encre, en effet de nombreux observateurs ont souligné l’incongruité pour l’entreprise de se séparer de sa «vache à lait» de T&D, qui représentait plus de 30% des ventes réalisées par AREVA en 2008[1] et les difficultés que pourrait rencontrer le Groupe dans le futur.

Cette vente, largement impulsée par l’actionnaire majoritaire d’Areva, l’Etat Français, n’était pas souhaitée par le directoire d’Areva, et par sa présidente, Anne Lauvergeon. Son caractère «précipité» s’explique en grande partie par la sortie brutale de Siemens du capital d’Areva NP, la filiale d’Areva spécialisée dans la development de réacteurs et l’approvisionnement en flamable, contraignant Areva au rachat de ces components.

Néanmoins il convient de s’interroger sur le bien fondé de cette décision, et notamment de sa cohérence avec l’ensemble de la stratégie d’Areva.

Pour cela nous déterminerons dans un premier temps les caractéristiques de l’entreprise Areva, puis nous tenterons de définir les enjeux du secteur sur lequel se trouve l’entreprise, avant de nous interroger sur la cohérence de cette décision.

I – Areva, un chief sur le secteur de l’energie

A/ Présentation génerale du groupe et de sa stratégie

Présentation generale

Le groupe Areva se définie comme «l’un des leaders mondiaux des options pour la manufacturing d’énergie sans CO²» (d’après le doc de référence 2009 de l’entreprise) et il exerce ses activités sur un secteur en plein essor: le marché porteur de l’énergie.

Il a su développer des compétences et un savoir faire particulier ce qui fait de lui «un acteur de référence, au cœur des enjeux énergétiques.»

Ses activités concernent l’énergie nucléaire (development de réacteurs, exploitation nucléaire, transport des matières radioactives…) ainsi que les énergies renouvelables (éoliennes…) et le transport de l’électricité. Ce massive portefeuille d’activité est le principal atout du groupe puisqu’en étant présent sur toute la chaine du cycle nucléaire il peut proposer à ses shoppers des offres uniques à chaque étape de la chaine de valeur et des providers associés pour améliorer l’efficacité énergétique des réseaux et respecter l’environnement.

Sa présidente est Anne Lauvergeon depuis la création de la société en 2001.

Areva emploie 47817 personnes dans les activités nucléaires et renouvelables, le groupe est fortement implanté à l’worldwide.

En 2009, son chiffre d’affaires consolidé s’est élevé à eight 529 thousands and thousands d’euros et son résultat web à 552 thousands and thousands d’euros.

La stratégie globale du groupe

Pour illustrer la stratégie générale du groupe nous pouvons reprendre le propos de sa présidente dans une interview du 10 juillet 2008 pour le journal Challenges: «L’uranium est un des éléments moteurs de notre succès. Notre modèle, c’est… Nespresso: nous vendons les cafetières, et le café qui va avec. Et le café, c’est très rentable. Ainsi en Chine, nous avons vendu deux îlots nucléaires, plus 35% de la manufacturing d’Uranium, dont nous sommes propriétaires. Cela illustre notre modèle intégré».

Grâce à ce modèle d’intégration verticale, le groupe peut anticiper les besoins du marché, satisfaire au mieux la demande et ainsi avoir une longueur d’avance sur ses concurrents.

Sa stratégie est de proposer des offres multiproduits/multiservices innovantes et adaptées aux nouvelles attentes des shoppers. Il a de plus une parfaite maitrise technologique (reconnue sur l’ensemble de la filière) qui s’appuie sur 50 ans de recherche, des dépenses en R&D importantes, des procédés propriétaires et des réacteurs de nouvelles génération; si bien que pour l’année 2009 son carnet de commande s’évalue à près de 43302 thousands and thousands d’euros.

Sur le marché du nucléaire, Areva est l’un des seuls acteurs complètement intégré sur toutes les activités du cycle du flamable et de la development de centrales nucléaires; il a donc a établie sa stratégie sur une imaginative and prescient du nucléaire civil à l’horizon 2030. Dès 2006, le groupe a engagé un programme d’investissements importants pour lui permettre de saisir les opportunités de marché liées à la renaissance du nucléaire dans les différents pays et ainsi conforter son statut d’acteur de référence dans ce domaine. La maitrise de la chaine des approvisionnements en composants critiques par exemple est l’un des facteurs clés de succès pour le groupe.

Avec la croissance du nucléaire, Areva a aussi pour objectif de sécuriser le cycle du flamable pour ses shoppers actuels et futurs, ainsi que de trouver des options durables pour la gestion du flamable usé. AREVA dispose dans ce domaine d’une avance majeure, puisque le groupe a développé une technologie qui permet de recycler 96 % des matières contenues dans les combustibles usés et de les valoriser sous forme de flamable.

Ensuite, fort des synergies entre le nucléaire et les énergies renouvelables, le groupe souhaite développer une massive gamme de options dans les énergies renouvelables puisqu’il en a l’experience approach et que ce secteur est en plein essor.

Pour mettre en œuvre sa stratégie, Areva s’appuie sur plusieurs facteurs incontournables:

§ Le capital humain: en 2009, le groupe a recruté 12675 personnes.

§ La R&D: 6% du CA en moyenne depuis 2005

§ Les investissements industriels: Sur la période 2010 -2012, AREVA prévoit une dépense de 6,5 milliards d’euros d’investissements (hors acquisitions).

§ Les partenariats stratégiques: ils apportent leur savoir faire et leur technicité et leur connaissance des marchés locaux

B/ Les Domaines d’activités stratégiques

Areva, possède plusieurs domaines d’activités stratégiques, tous reliés au secteur de l’énergie.

Ces activités se décomposent en four pôles eux-mêmes découpés en enterprise unit.

§ Le pôle Amont: extraction et enrichissement d’uranium

§ Le pôle Aval: recyclage des combustibles nucléaires

§ Le pôle réacteurs et providers: development de réacteurs nucléaires

§ Le pôle transmission et distribution d’électricité: fabrication et set up d’équipements.

Le pôle Amont: produire du flamable

Cette activité regroupe l’ensemble des métiers situés en amont de la chaine de la manufacturing d’électricité d’origine nucléaire. Il a réalisé un CA de près de three,47milliards d’euros en 2009 (près des deux tiers en Europe) et permet au groupe de croitre davantage.

On peut distinguer plusieurs sous activitésou enterprise unit:

– Mines: la recherche, l’extraction et la focus d’uranium (mines exploitées au Canada, au Niger et au Kazakhstan)à 25% du CA en 2009 du pôle Amont

– Chimie: La conversion en hexafluorure d’uranium (chimie)à 7% du CA

– Enrichissement: les providers d’enrichissement d’uraniumà 34% du CA

– Flamable: les activités de conception et de manufacturing du flamable nucléaireà 34%

Représentant 41% du CA whole d’Areva en 2009, le modèle économique de ce pôle est basé sur de lourds investissements à lengthy terme et repose sur« la capacité à offrir tous les produits et providers nécessaires à l’alimentation des centrales nucléaires.»

Areva est l’un des leaders mondiaux de l’amont du cycle nucléaire.

Le pôle réacteurs et providers

Ce pôle consiste à concevoir et à fabriquer des réacteurs nucléaires de 2ème génération (réacteurs à eau sous pression et réacteurs à eau bouillante) et des réacteurs REP de 3ème génération. Areva produit aussi des réacteurs à propulsion navale et des réacteurs de recherche. A cela s’ajoute les activités de providers de upkeep et des activités dédiées aux énergies renouvelables (ex: fabrication d’éoliennes).

Il réalise en 2009 un CA de 3418 thousands and thousands d’euros soit environ 40% du CA d’Areva.

On distingue 7 enterprise unit:

– Les réacteurs (41% du CA du pôle)

– Les providers nucléaires (24%)

– Areva TA (12%)

– Equipements (9%)

– Mesures nucléaires (5%)

– Conseils et système d’data (four%)

– Energies renouvelables (5%)

Les réacteurs d’AREVA sont implantés dans les principales régions du monde : Europe occidentale, Amériques, Chine, Corée du Sud et Afrique du Sud. Ses principaux concurrents sont des groupes comme Westinghouse/Toshiba ou Normal Electrical/ Hitachi.

L’allemand Siemens détient 34% du capital de la filiale Areva NP qui se cost de la fabrication des réacteurs civils. Or celui-ci a annoncé qu’il souhaitait revendre progressivement ses components pour s’allier avec le russe Atomenergoprom ce qui pourrait mettre Areva en difficulté puisque ce DAS lui rapporte 40% du CA en 2009

Areva a voulu élargir son offre avec le enterprise unit «énergies renouvelables» et se développe dans l’éolien, les bioénergies (centrales à biomasses et à biogaz clé en primary)

En 2010 le groupe acquiert la société Ausra spécialisée dans les applied sciences du solaire thermique de focus et cela lui permet de devenir un acteur majeur dans le domaine des énergies renouvelables, et proposer à ses shoppers des centrales solaires compétitives et efficaces.

Le pôle Aval: gestion des combustibles

Il réalise en 2009 un CA de 1,637 milliard d’euros contre 1,692 en 2008. Il représente 19% du CA du groupe et concerne toutes les activités liées au traitement et au recyclage des combustibles usés: c’est-à-dire la récupération et valorisation des déchets d’uranium et de plutonium en mélanges d’oxyde, la fabrication de réservoirs de stockage des déchets, l’assainissement des websites…

Il y a 5 enterprise unit:

– Traitement et recyclage: cette BU récupère les matières valorisables (uranium et plutonium) des combustibles usés afin de les recycler sous une autre forme de flamable à 61% du CA de l’activité

– Valorisation: C’est l’organisation de l’assainissement des équipements et installations, démantèlement des websites à 14 %

– Logistique: transport et emballage des déchets nucléairesà 15%

– Assainissement: upkeep d’installations, décontamination et démantèlement des websites à7%

– Ingénierie: assister les opérateurs nucléaires dans l’évolution de leurs installations à2%

Le groupe grâce à ce DAS possède un avantage compétitif particulièrement necessary (contexte de réduction de l’empreinte nucléaire et de l’acceptation du nucléaire par le grand public) en lui permettant d’être chief mondial sur cette partie du cycle nucléaire.

En effet, l’intérêt de cette activité réside dans le fait que le recyclage du flamable usé contribue à économiser les ressources naturelles en uranium. De plus, il facilite la gestion des déchets radioactifs en réduisant significativement leur quantity et leur radio-toxicité. Plusieurs pays, qui souhaitent lancer un programme électronucléaire ambitieux, se tournent vers la technologie du recyclage, Areva apparait donc comme l’acteur incontournable.

Dans ce domaine, les procédés technologiques mis en œuvre par Areva ont atteint leur maturité industrielle et permettent d’offrir aux shoppers des situations commerciales compétitives.

Le pôle T&D

Il suggest des systèmes permettant le transport d’électricité (moyenne et haute pressure) du lieu de manufacturing vers le consumer last. En outre Areva installe des systèmes complets et fournie des providers adaptés à chaque phase de marché (transmission, distribution et industrie électro-intensive). Les options proposées par le pôle permettent de faire fonctionner les réseaux électriques de manière fiable, steady tout en respectant l’environnement.

On peut décomposer ce pôle en four enterprise unit:

– Produit: la conception et fabrication de produits de moyenne et haute pressure pour acheminer l’électricité de la centrale jusqu’aux utilisateursà55% du CA

– Systèmes: l’set up de systèmes électroniques et informatiques liés à la gestion des réseauxà30 %

– Automation: la fabrication et l’set up de sources de pilotage en temps réel des réseaux électroniquesà9%

– Providers: help aux shoppers, upkeep et de réparationà6 % du CA

Ce domaine d’activité stratégique d’Areva contribue à faire de la société un chief sur le marché. Depuis 2004, l’équipe dirigeante d’AREVA T&D a mis en œuvre des plans d’amélioration sur three ans, qui ont contribué au repositionnement de l’entreprise. En effet, la marge d’exploitation d’AREVA T&D est passée de – three,2 % en 2004 à 7,four % en 2009

Ce pôle a réalisé un CA en 2009 de 5,474 milliards d’euros, mais bien qu’étant l’activité «vache à lait» du groupe, il est actuellement en cours de cession.

C’est le pôle le plus internationalisé du groupe avec plus de 60% du CA du pôle réalisé hors de l’Europe.

C/ L’internationalisation

Dès la création d’AREVA, l’objectif du groupe était de devenir un chief mondial dans ses métiers et d’assurer une présence internationale sur tous les métiers du nucléaire. Le groupe a donc développé une stratégie d’internationalisation afin de bénéficier d’une base de shoppers élargie et s’implanter au niveau mondial.

Aujourd’hui AREVA est un groupe mondial avec une présence commerciale dans plus de 100 pays et qui ne cesse de se développer.

Le groupe AREVA dans le monde

Supply:

www.areva.com

En Europe, AREVA est vite devenu un chief dans ses métiers. Cette fusion a permis au groupe de faire directement face à la concurrence mondiale, notamment celle d’Asie et d’Amérique du Nord. Le groupe AREVA a donc d’abord utilisé une stratégie de croissance de fusion avant de pouvoir lancer son internationalisation. Aujourd’hui les views de croissance en Europe sont assez positives. Le marché du nucléaire proceed de se développer en Europe de l’Ouest et des projets sont en cours de préparation en Europe de l’Est. Le marché des énergies renouvelables est aussi en pleine croissance grâce à la volonté de l’Union Européenne de développer ce kind d’énergie. La zone Europe représente 57% du chiffre d’affaires du groupe en 2008.

En Amérique du Nord, l’implantation a commencé avec l’acquisition de la société américaine Canberra et puis Duke Engineering en 2002, qui renforce la place d’AREVA en tant que pilier dans le secteur de l’énergie. La stratégie était donc de s’implanter rapidement afin de pénétrer le marché efficacement. Cependant, cette stratégie peut être critiquée automobile une implantation aussi rapide nécessite des frais d’intégration en termes de development de tradition d’entreprise et de enterprise mannequin cohérent dans tout le groupe. Aujourd’hui le chiffre d’affaires dans la zone Amérique est en légère baisse mais les views de croissance sont positives, notamment sur le marché des énergies renouvelables avec les marchés de la bioénergie en forte enlargement au Brésil. La zone Amérique correspond à 14, 7 % du chiffre d’affaires whole en 2008.

Dans la zone Asie et Pacifique, le groupe AREVA possède 11 websites industriels, une usine qu’il détient à 100%. De plus, le groupe a mis en place des partenariats avec des entreprises locales, appelées «co-entreprises». Cette stratégie est assez cohérente étant donné, qu’AREVA cherchait à pénétrer le marché Asiatique assez rapidement et les partenariats avec des entreprises locales vont permettre au groupe de mieux cerner les enjeux et les habitudes culturelles de travailler dans cette zone et dans ce secteur. Le marché Asiatique a une taille très importante, l’Inde et la Chine sont des pays avec de forte consommation en énergie. La Corée du Sud et le Japon développent la development de centrale nucléaire. Par ailleurs, le marché des énergies renouvelables est aussi en développement dans cette zone, avec la volonté des gouvernements de favoriser la bioénergie, le solaire et la fibre hydrogène. La zone Asie et Pacifique représente 19,5% du chiffres d’affaires whole en 2008.

Le groupe AREVA est aussi présent dans la zone Afrique et Moyen-Orient et intervient majoritairement dans les activités des Enterprise Teams Mines, Amont et Réacteurs & Providers. AREVA exploite l’uranium au Niger, où le groupe bénéficie de tarifs préférentiels. Par ailleurs, c’est au Qatar, que la filière T&D signe son plus grand contrat. Le groupe AREVA veille donc à s’accaparer les opportunités intéressantes dans la zone Afrique et Moyen-Orient. Les views de croissance ne sont intéressantes à l’heure actuelle que pour le marché de l’énergie nucléaire avec l’intérêt des pays du Golfe et ceux d’Afrique du Nord pour l’utilisation de cette énergie.

Supply:

www.areva.com

Le groupe AREVA a su donc se développer à l’internationale assez rapidement en cernant les marchés avec les views les plus intéressantes. Cependant, on peut noter que cette implantation s’est faite dans une durée de temps très rapide dans certaines régions grâce à l’acquisition de sociétés locales. Cette stratégie permet au groupe AREVA de pénétrer le marché efficacement et décrocher des contrats intéressants. Néanmoins, il est necessary de souligner que chaque zone géographique doit être rassemblée sous l’égide d’une tradition et d’un enterprise mannequin commun.

Les concurrents d’AREVA, ont pour la plupart une histoire beaucoup moins récente et se sont développés à l’internationale avec une stratégie différente. Le groupe américain Westinghouse s’est implanté par le biais de fusion et d’acquisition notamment en Europe.

D/ les actionnaires

Construction de l’actionnariat

AREVA a été créé le three septembre 2001, à partir de l’ex-structure CEA-Industrie dont le capital était détenu à 95 % par le CEA (Commissariat à l’énergie atomique). Aujourd’hui, la participation du secteur public(CEA, Etat et ERAP) dans le capital du groupe s’élève à87 %. Les4 % de capitaux flottantsont détenus par lesporteurs de certificats d’investissement.

Depuis, de nombreux actionnaires (Complete, EDF…) ont apporté diverses participations minoritaires détenues principalement dans COGEMA (devenue, depuis, AREVA NC) et Framatome SA (devenue AREVA NP) en échange de titres du nouveau groupe AREVA.

La participation de l’actionnaire historique (le CEA) est passée de 95,1% à 78,96% à l’problem de ces opérations.

Alcatel, qui détenait 2,23% du capital du nouveau groupe AREVA, a vendu sa participation le 21 décembre 2001 à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Cette dernière qui possédait 1,36% du capital s’est ainsi renforcée à un niveau de three,59%.[2]

Evolution de l’actionnariat

Supply:

https://www.studyproessay.com/write-my-paper/areva.com/FR/finance-402/index.html

Actionnaire

2009

De 2001 à 2008

2000

Capital

Vote

Capital

Vote

Capital

Vote

CEA

78,96%

82,99%*

78,96%

82,99%

95,14%

100,00%

Etat

5,19 %

5,19 %

5,19 %

5,19 %

CDC

three,59 %

three,59 %

three,59 %

three,59 %

ERAP

three,21 %

three,21 %

three,21 %

three,21 %

EDF

2,42 %

2,42 %

2,42 %

2,42 %

Framépargne**

zero,62 %

zero,62 %

zero,62 %

zero,62 %

CALYON**

zero,96 %

zero,96 %

zero,96 %

zero,96 %

Complete

1,02 %

1,02 %

1,02 %

1,02 %

Porteurs de CI

four,03 %

four,03 %

four,86 %

zero,00 %

AREVAauto-Contôle

zero,2 %

L’actionnariat d’AREVA est partagé: l’Etat français est propriétaire direct et oblique: 5.19% de détention propre et 78.96% et three.59% à travers respectivement le Commissariat à l’Energie Atomique ainsi que la Caisse des Dépôts et Consignation. D’autre half, des actionnaires minoritaires sont propriétaires du reste du capital de l’entreprise (ce sont en majorité de grands groupes français qui détiennent ces participations tels qu’Eramet ou Safran.)

Evolution du cours de l’motion

L’introduction en bourse de l’entreprise Areva date de septembre 2001. La valeur du titre n’a cessé de croitre sur la période 2001-2007; le titre étant passé de 163.eight euros à 731.38 en moyenne. Ensuite, en une année, il a perdu plus du double de sa valeur pour atteindre un cours moyen en 2008 de 335 euros. Ceci s’explique par plusieurs facteurs, notamment une baisse de l’énergie nucléaire qui est intervenue en 2008 mais également la mauvaise évaluation de certains chantierscomme celui du réacteur finlandais d’Olkiluoto où le coût de development du réacteur a été dépassé de plus de deux et milliards d’euros.

Conséquences de la construction actionnariale sur la stratégie du groupe

Les décisions stratégiques du groupe AREVA ne peuvent être prises sans l’aval du gouvernement français, ce qui a pour effet de minimiser le rôle des dirigeants de l’entreprise. Ce postulat est très necessary et contraint fortement le groupe dans ses politiques de financement.

En revanche, Cette propriété de l’Etat parait légitime : eu égard de l’significance des coûts fixes pour une telle société, aucun développement n’aurait été doable sans la présence d’un investisseur aussi necessary que l’Etat. De surcroît, c’est l’Etat qui permet, à travers les visites présidentielles, à l’entreprise de négocier de gros contrats dans les pays étrangers. Toutefois, il convient de relativiser l’significance de l’Etat puisque celui-ci a prévu de réduire ses components lors d’une augmentation de capital qui devrait intervenir cet été (année 2010) et dont il n’a pas prévu de participer (seule une participation symbolique est prévue).

E/ la efficiency de l’entreprise vis -à-vis de ses concurrents

Efficiency économique au sein de la filière

§ Chiffre d’affaire

L’Europe est le principal marché consumer d’AREVA, totalisant 63,6% du CA en 2009 dont 38,2% est réalisé en France. Cette tendance est particulièrement marquée pour les pôles AMONT et REACTEURS ET SERVICES dont environ 75% de l’activité provient de France et des autres pays européens. AREVA connait donc une forte dépendance auprès du marché européen. Par ailleurs, les ventes réalisées en Asie-Pacifique et aux Amériques représentent un tiers du chiffre d’affaire, tandis que le groupe a pâtit d’un change euro/greenback défavorable.

A l’échelle internationale, AREVA connaît une forte concurrence au sein des activités AMONT, devancée par CAMECO et RIO TINTO dans l’extraction, puis par URENCO et USEC dans l’enrichissement. Son principal concurrent, présent sur l’ensemble des activités AMONT et REACTEURS et SERVICES est le russe Atomenergoprom.

AREVA preserve sa place de chief worldwide au sein pôle AVAL. Son chiffre d’affaire a cependant reculé de 17% en 2008 et de three,three% en 2009. En effet, cette activité répond essentiellement au besoin d’EDF dont AREVA est dépendante. De ce level de vue, AREVA a su capter un contrat necessary signé avec EDF en 2008 pour le recyclage de combustibles usés de 2008 à 2040.

Half du chiffre d’affaire des principaux acteurs de la filière nucléaire en 2008 (supply étude Xerfi 9CHE27) :

§ Acquisitions

Le groupe a soutenu la croissance du pôle T&D en 2009 grâce à plusieurs acquisitions qui lui ont permis d’être compétitif sur le vieux continent. Il a généré en 2008 38% du CA et 10% des commandes conduisant ainsi à une croissance de 17% par rapport à l’année précédente. Les chiffres de 2009 ne sont pas détaillés dans le doc de référence de 2009 publié par Areva, l’activité étant en cours de cession.

Il a par ailleurs investi dans les énergies renouvelables grâce à l’acquisition de l’équipementier brésilien Koblitz, géant de la development clé en primary de centrales électriques biomasses ou hydroélectriques.

AREVA devient pour le second un des constructeurs de centrales dont l’offre est la plus diversifiée.

§ Résultat opérationnel

Malgré la hausse du chiffre d’affaire, le résultat opérationnel a lui chuté presque de moitié (-44,three% en 2008). Cela s’explique notamment par les difficultés rencontrées dans la development de l’EPR OL3 en Finlande pour lequel 749 thousands and thousands d’euros de provisions ont du être passées.

§ Ratios d’utilisation des actifs

D’après les données de In financials au 31/12/2009, AREVA présente un «money ratio» (whole du money disponible sur les dettes courantes) de 9,35%, soit 12 factors inférieurs à la moyenne de ses concurrents. Le groupe dispose de peu de liquidités, ce qui peut le mettre en difficultés étant donné l’intensité capitalistique de l’industrie nucléaire. Ainsi, si AREVA veut conserver son avance sur ses concurrents elle sera amenée à récupérer du money afin d’investir massivement.

La efficiency économique du groupe est tout de même satisfaisante avec une rentabilité des capitaux propres de 1,95 soit plus d’un level supérieure à la moyenne de ses concurrents.

§ Participations

Le groupe semble opérer une stratégie de recentrage pour ne garder que les participations majoritaires autour de l’activité de manufacturing d’énergie nucléaire. En effet, il a annoncé sa volonté de céder ses participations dans l’opérateur minier et de métallurgie Eramet et dans le fabriquant de semi-conducteur STMicroelectronics.

Place d’AREVA vis-à-vis de ses concurrents

§ Partenariats

Le secteur du nucléaire étant très concentré et fortement capitalistique, les spécialistes mondiaux des centrales clés en primary ont été amené à signer des alliances stratégiques à plusieurs niveaux:

Stratégique: en s’associant avec des sociétés d’extraction d’uranium afin d’assurer l’approvisionnement en matières premières. Exemple: Areva et Kazaromprom

Technologique: développement de coopération intra branche pour construire des réacteurs communs, atteindre rapidement une taille critique et bénéficier de synergies dans le domaine des achats, des savoir-faire technologiques. Exemples: Hitachi et GE (2007), Areva et MHI (2008), Siemens et Atomenergoprom (2010)

Economique: en s’associant avec des distributeurs d’électricités locaux afin d’apporter au consumer une resolution complète de la development à l’exploitation. Exemple: Areva et E.On au Royaume-Uni, Areva, GDF Suez et Complete

· Compétitivité sur le vieux continent

Siemens qui détient 34% du capital d’AREVA NP a annoncé fin janvier 2009 qu’il cèderait totalement ses components d’ici à 2012 pour mettre fin à ce partenariat financier. Siemens explique son désengagement par l’insuffisante coopération managériale. Ce partenariat permettait

A Partir De L Exemple De Rennes French Essay

L’agriculture face à l’urbanisation intensive des métropoles

A partir de l’exemple de Rennes et Saint-Jacques -de-la-lande

INTRODUCTION

Lorsque l’urbanisation et l’agriculture se disputent les mêmes terres, s’affrontent alors des mondes, des mentalités différentes difficiles à faire cohabiter.

Du fait de son caractère multifonctionnel, l’espace rural est en perpétuel rigidity entre une fonction économique (de productivité) et une fonction résidentielle ou de loisir, mais aussi une fonction de conservation (préservation de la biodiversité, entretien du paysage…).

Dans ce contexte remark est-il attainable de concevoir la cohabitation sur un même territoire, de modes de vie différents? Quel processus d’aménagement territorial peut être envisagé pour concilier les différentes pratiques de ces lieux entre urbanisation et nature?

Parce que les campagnes tendent à se densifier. La rurbanisation produit une consommation extreme d’espaces “naturels”, elle fragmente les parcelles cultivables et les eat petit à petit. Le paysage s’en trouve modifié, automotive l’espace rural tire sont paysage de sa fonction première, l’agriculture, c’est elle qui façonne le territoire. Paradoxalement, la venu de nouvelles habitation dans l’espace rural détruit ce pourquoi même elles sont venues : le paysage.

Que devient la campagne si elle est urbanisée de la même façon que la périphérie proche des villes ? Si le prix du foncier ne produit rien d’autre que des zones pavillonnaires en tous factors identique à celle de nos villes.

Pour répondre à cette demande de nature il est indispensable de penser la ville et la campagne comme une seule et même entité, un système world où l’une est dépendante de l’autre. En effet la campagne doit être pensée comme le “garde mangé de la ville” pour des raisons de sécurité alimentaire et économique, dans un contexte où les produits lointains seront de plus en plus soumis aux taxations carbone.

Hypothèses

– L’espace rural ne peut plus être considéré comme un vide ou une réserve foncière, il doit être pensé dans un système world où rural et urbain forme un tout. En effet dans le contexte économique actuel les villes redeviennent dépendantes de leur arrière pays. Il faut donc réinterroger le système de gouvernance à l’échelle métropolitaine où la mise en place d’une politique globale permettrait de recréer du lien entre l’urbain et le rural.

– L’espace rural a déjà un caractère multifonctionnel, il regroupe différentes fonctions. Une fonction productive, résidentielle et de préservation de l’environnement. La cohabitation de ces différentes fonctions génère des conflits au sein de cet espace. Une plus grande coordination entre les différents acteurs de l’espace rural permettrait une meilleure cohabitation des ces usages. La réalisation de diagnostique propre à chaque territoire ayant pour however la préservation de l’agriculture, avec une fonction de manufacturing mais aussi créatrice de paysage, respectueuse de l’environnement, afin de proposer un cadre de vie de qualité.

Afin de mieux comprendre et analyser ce phénomène, nous allons nous intéresser dans un premier temps à la query de la grande échelle, l’échelle métropolitaine en se basant sur les projets du grand Paris et plus particulièrement sur l’étude d’Antoine Grumbach. Dans un deuxième temps nous nous pencherons sur le cas du Plateau de Saclay où une étude a été menée pour montrer remark s’est mis en place un processus de prise en compte de l’espace agricole dans la building paysagère du rural périurbain.

I. Notre tradition face à la nature

Projet de thèse professionnelle

Projet de thèse professionnelle

«Faut-il réglementer et contrôler davantage les entreprises qui communiquent sur leurs engagements responsables, afin de pouvoir déceler celles qui pratiquent le Greenwashing ?»

Il existe trois catégories de communication:

Les deux premières font events de la communication externe c’est-à-dire celle qui s’adresse à l’environnement de l’entreprise.

la communication dite institutionnelle: Elle met en avant les engagements et les valeurs de l’entreprise. Elle permet de sensibiliser le public à des enjeux de société importants, et parfois même au soutien de grandes causes. La plupart du temps, les agences qui réalisent ces campagnes publicitaires le font à titre gracieux: on parle de campagne «professional bono» (bénévole).

la communication dite «produit/service»: Difficulty de la stratégie advertising and marketing, elle vise à promouvoir un produit ou un service, soit directement auprès des consommateurs, soit indirectement auprès des prescripteurs tels que les journalistes.

Ces deux sorts de communication font events de la communication publicitaire. Ces communications sont destinées à porter à la connaissance d’un public l’existence d’un produit, d’un service (communication «produit/service) ou d’une motion (communication institutionnelle). Elles visent à susciter ou à accroître le désir d’acquérir ce produit, d’utiliser ce service ou de modifier un comportement.

La dernière catégorie de communication se différencie des autres. Elle n’a pas les mêmes cibles.

la communication dite interne: Dirigée vers les salariés de l’entreprise. Ce kind de communication consiste à informer et expliquer de manière optimum l’environnement qui entoure les salariés, les guider autant que potential, et créer un climat de confiance et d’appartenance à l’entreprise afin de maximiser les performances de l’organisation.

Le secteur emploie aujourd’hui près de 70 000 personnes en France; les entreprises l’ont bien compris, la communication représente un facteur de croissance économique.

Dans le cadre de cette thèse, nous allons nous concentrer davantage sur la communication qui nous intéresse, celle dite institutionnelle. On constate que le secteur de la communication a du retard face à sa responsabilité environnementale, contrairement aux autres secteurs, mais il est en prepare de rattraper son retard, comme nous pourront le voir par la suite.

II/ Justification de la problématique

Intéressée depuis mon plus jeune âge par l’écologie puis plus récemment par le développement sturdy, il était évident pour moi que ma thèse professionnelle porte sur ce sujet. Étant en majeure “Advertising and marketing et Communication”, j’ai choisi en tant que sujet massive “la communication des entreprises sur le développement sturdy”.

Communiquer sur une démarche de développement sturdy permet aujourd’hui aux entreprises d’améliorer (ou de maintenir) leur picture. En effet, de nos jours, les entreprises sont très soucieuses de l’picture qu’elles reflètent dans l’esprit des consommateurs. Cette picture est omniprésente en communication d’entreprise (interne et externe). Elle permet de véhiculer rapidement et efficacement un message synthétique et constitue une réelle valeur ajoutée dans la communication.

Depuis quelques années, avec la médiatisation des désastres environnementaux (tels que la déforestation ou le réchauffement climatique) et les résultats d’études scientifiques alarmants sur l’épuisement de nos ressources naturelles , nous assistons à une prise de conscience de la half des pouvoirs publics, de certaines entreprises mais aussi des citoyens. Ces derniers deviennent de plus en plus soucieux du type de notre planète, mais aussi plus critiques face à notre mode de vie, notre manière de produire et de consommer.

Les mentalités changent, et les achats responsables se multiplient. De plus en plus de personnes se disent prêtes à payer plus cher un produit issu du commerce équitable, ou du moins en accord avec la nature et l‘éthique. Ces personnes sont à l’origine d’une nouvelle façon de penser et d’acheter: on les appelle les «consom’acteurs».

Les entreprises l’ont compris, actuellement, pour garder leur picture ou l’améliorer, il faut qu’elles soient respectueuses de l’environnement et soucieuses de son avenir. Beaucoup d’entre elles ont donc adopté une stratégie de communication “verte” revendiquant ainsi leurs engagements pour le respect de l’environnement et pour une société “sturdy”.

Néanmoins, se forment deux catégories d’entreprises qui communiquent:

– celles qui ont réellement pris conscience de l’urgence de cet engagement et qui ont concrètement modifié leur manière de produire et de consommer. Le meilleur exemple que j’ai trouvé pour illustrer cette catégorie est celui de l’entreprise industrielle Lafargue, qui, depuis 30 ans poursuit une politique environnementale ambitieuse en intégrant l’environnement au coeur de la stratégie du groupe comme un facteur de compétitivité.

– celles qui profitent de l’effet de mode du développement sturdy, pour en faire leur publicité, sans pour autant prendre d’engagements réels dans cedomaine. Elles pratiquent ce que l’on appelle le greenwashing (écoblanchiment en Français).

Cette dernière catégorie d’entreprises décrédibilise totalement le idea du développement sturdy ainsi que ses enjeux urgents. Les consommateurs ne savent plus qui ment et qui dit la vérité. Certains pensent même que le idea de développement sturdy est purement commerciale (un peu comme Halloween en France). Face à ce phénomène, on peut alors se demander:

Faudrait-il réglementer et contrôler davantage les entreprises qui communiquent sur leurs engagements dans le développement sturdy, afin de pouvoir déceler celles qui pratiquent le greenwashing?

III/ Ideas, mots-clés

Plusieurs mots clés nécessitent des définitions et explications:

Communication: La communication (externe) désigne l’ensemble des moyens mis en oeuvre pour diffuser des informations sur un produit dans une optique de vente.

Malgré l’évolution des termes («réclame» dans les années 1930, «publicité» dans les années 1970 et «communication» aujourd’hui), le however de la communication a toujours été de faire vendre des produits, des companies, pour le compte d’annonceurs et toujours afin de générer un retour sur investissement. Elle sert également à augmenter la notoriété de produits, d’organisations, d’entreprises et à promouvoir leurs photos.

Son rôle est ,par conséquent, avant tout économique. Elle permet ainsi aux entreprises de créer de la richesse et des emplois en développant leur notoriété et leurs débouchés commerciaux sur des marchés de plus en plus vaste et concurrentiels.

Développement sturdy: Terme issu de l’expression anglophone «sustainable improvement». Selon la Fee Mondiale sur l’Environnement et le Développement, le développement sturdy peut se définir de manière consensuelle comme «la capacité des générations présentes à satisfaire leurs besoins sans compromettre l’aptitude des générations futures à couvrir leurs propres besoins.»

Cette définition donnée en 1987 manque de précision. Le développement sturdy est une different au modèle de développement actuel (excès, gâchis, surexploitation, surconsommation). Face à l’urgence de la crise écologique et de l’épuisement des ressources, seule l’idée d’une croissance économique en accord avec les principes environnementaux permettra à l’homme de survivre durablement dans des circumstances favorables.

Ci-dessous le schéma récapitulatif du développement sturdy autour de ses trois piliers: le Social, l’Économique et l’Écologique.

Le développement sturdy repose sur un sure nombre de principes:

La précaution, la prévention et l’anticipation (même en l’absence de certitude scientifique)

La solidarité (sociale, géographique et générationnelle)

Le dialogue ( avec l’ensemble des «events prenantes»)

L’éthique et la bonne gouvernance ( transparence de l’entreprise, interne et externe)

La responsabilité (par exemple le idea du pollueur/ payeur)

Greenwashing: Terme anglophone pouvant être traduit par «verdissement d’picture», mais il est également appelé «éco-blanchiment» ou «maquillage vert». Le Greenwashing consiste à mettre en avant les efforts d’une entreprise en termes de développement sturdy et de safety de l’environnement, alors même que ces efforts ne sont pas réels. Ce terme trouve son origine dans la contraction des mots «inexperienced» (vert) et «brainwashing» (lavage de cerveau). Il a été employé pour la première fois dans le titre d’un article de la revue «Mom Jones» au début des années 1990.

Le terme est aussi utilisé pour désigner le rapprochement d’une entreprise avec l’ONU dans le cadre du World Compact.

Publicité mensongère: Selon le Code du Droit des Affaires, «la publicité mensongère est une déformation de la publicité commerciale qui présente le produit ou le bien à vendre, prestation de companies à accomplir, sous un jour trompeur et inexact en vue d’attirer l’adhésion de la clientèle.»

Il faut distinguer la publicité mensongère de la publicité trompeuse. Une publicité est mensongère lorsqu’elle contient une info fausse, alors qu’une publicité de nature à induire en erreur (interplay ou omission de certains éléments dans le message)est trompeuse pour le consommateur (même si elle ne comporte pas de fausses informations).

La publicité mensongère ou trompeuse constitut un délit depuis la loi du 2 Juillet 1963. Cette loi a par la suite été remplacée par l’article 44 de la Loi Royer du 27 Décembre 1973, afin d’étendre le champ d’utility du texte.

Dès que la publicité mensongère ou trompeuse est communiquée au public, il y a délit (il est instantanée). Néanmoins, pour qu’il y ait infraction ,il faut d’abord une véritable publicité, c’est-à-dire des actes destinés à attirer l’consideration du public, soit par voie écrite, soit par voie orale ou visuelle.

Publicité: Forme de communication cherchant à attirer l’consideration d’un public préalablement ciblé (consommateur, usager, utilisateur, …), dans le however de l’inciter à adopter un comportement souhaité (acte d’achat, élection d’une personnalité politique incitation à l’économie d’énergie, …)

Selon le Code du Droit des Affaires, “tout moyen d’info du public portant sur la composition d’un produit constitue une publicité dès lors qu’il accompagne l’objet proposé et que le consommateur est conduit à en prendre connaissance pour guider son choix.”

IV/ Synthèse provisoire de littérature

Problématique: Faudrait-il contrôler et réglementer davantage les entreprises qui communiquent sur leurs engagements dans le développement sturdy, afin de pouvoir déceler celles qui pratiquent le Greenwashing?

Face à cette problématique, plusieurs hypothèses sont à poser.

Tout d’abord, une première notion doit être vérifiée. Le développement sturdy est-il un idea acquis par la société? Les Français savent-ils le définir? Ont-ils pris conscience des enjeux qu’il relève?

Ho: La notion de développement sturdy est acquise en France.

En 1999, 12 ans après la naissance de ce idea, seuls 9% des Français donnaient un contenu à cette notion.

Deux ans plus tard, Monoprix et EDF lançaient leurs campagnes sur le développement sturdy.

La première campagne de sensibilisation « le développement d’accord mais seulement s’il est sturdy» a accéléré le mouvement, 20 % des Français comprenaient alors ce idea.

En 2007, seulement 65% des Français interrogés étaient capables d’en parler

Aujourd’hui, en 2010, «le développement sturdy» est une expression qui fait partie du langage courant. Selon une enquête réalisée par le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement sturdy et de la Mer, 97% des Français déclarent avoir déjà entendu parler de l’expression. Ce fort pourcentage est en partie due à toute la communication à ce sujet (campagnes de sensibilisation, création d’un ministère dédié à l’environnement, publicité verte en pleine growth, … ).

Pas plus tard qu’aujourd’hui, j’ai pu constater l’ampleur que ce idea prend petit à petit dans la société. En effet, des dizaines de panneaux publicitaires annoncent la semaine consacrée du 1er au 7 avril, consacrée au développement sturdy .

Voici quelques exemples parmi tant d’autres de publicité que l’on peut voir actuellement dans les rues de Paris.

Notre première hypothèse est vérifiée. Effectivement, et heureusement, en 2010, la grande majorité des Français se préoccupent, plus ou moins, de l’avenir de notre planète. Tout le monde sait par exemple que les piles ne se jettent pas à la poubelle, qu’on ne laisse pas l’eau couler quand on se brosse les dents, que la douche vaut mieux qu’un bain, ou encore qu’il faut faire une croix sur les fraises en Décembre.

Ces petits gestes du quotidien, les Français sont de plus en plus nombreux à les faire. Ils changent leurs comportements et leurs habitudes. Ce changement de mentalité, les entreprises l’ont bien remarqué et analysé. Nous verrons par la suite remark elles s’y sont adaptées, alors que la tendance du «moins consommer, consommer mieux» s’installe progressivement dans le pays.

Maintenant que notre première hypothèse est vérifiée, nous devons chercher à savoir: existe-t-il déjà une réglementation et un contrôle effectué sur la communication publicitaire faîtes par les entreprises? Si oui, alors quelle autorité est compétente?

H1: La communication publicitaire des entreprises est réglementée et contrôlée. Des autorités sont chargées de la bonne utility des règles.

Le secteur de la communication dispose d’un encadrement réglementaire. Il existe en France deux grands principes de cet encadrement: la régulation et l’autorégulation.

Le premier principe, la régulation, est dicté par le cadre législatif et juridique français, by way of les lois. Il doit également être conforme à des lois au niveau européen, appelées directives.

On peut par exemple citer la 2006/114/CE qui définit comme trompeuse «toute publicité qui, d’une manière quelconque, y compris sa présentation, induit en erreur ou est prone d’induire en erreur les personnes auxquelles elle s’adresse ou qu’elle touche et qui, en raison de son caractère trompeur, est prone d’affecter leur comportement économique ou qui, pour ces raisons, porte préjudice ou est prone de porter préjudice à un concurrent».

Le deuxième principe, l’autorégulation, est représenté par le Code de l’ICC (Chambre Internationale du Commerce). Il s’agit des limites qui encadrent la publicité, au-delà des obligations légales, visant à ce que le consommateur ne soit pas trompé, choqué, induit en erreur, ou incité à reproduire des comportements nocifs, dangereux.

Il existe des situations qui ont pour rôle d’appliquer ces principes et de s’assurer de leur bonne exécution.

Plusieurs autorités sont compétentes pour réguler la publicité française. La première et sûrement la plus importante s’appelle l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité). Elle a pour mission de mener une motion en faveur d’une publicité loyale, véridique et saine, dans l’intérêt des consommateurs, du public et des professionnels de la publicité. Les contrôles de l’ARPP se font autant avant la diffusion de la publicité qu’après.

En France, les professionnels savent qu’il y a des règles à respecter quant à la manière de faire une publicité. Ces règles obéissent à une triple logique d’anticipation, de concertation et de responsabilisation. Néanmoins, ces règles portent uniquement sur le contenu de la publicité, et en aucun cas sur les questions kinfolk à la promotion du produit ou service.

Ce n’est pas le cas de toutes les autorités. En effet, le Conseil Paritaire de la Publicité (CPP), le Conseil de l’Éthique Publicitaire (CEP) et le Comité de rédaction sont des situations associés à l’ARPP qui gère toutes réglementations en amont (c’est-à-dire avant la diffusion au public de la publicité)

Le CEP agit principalement sur les problèmes d’ordre éthique que contiendraient une publicité.

Le CPP, lui , sert d’intermédiaire entre l‘ARPP et les associations (qui ont des attentes face au contenu des publicités).

Enfin, le Jury de Déontologie Publicitaire (JPD) contrôle les publicités en aval, donc après leur diffusion. Il a pour mission de communiquer les plaintes faîtes à l’encontre de publicités et de campagnes dérogeant aux règles établies.

Pour finir, l’ARPP ne reçoit aucune subvention de la half de l’État: elle est complètement indépendante.

La deuxième occasion compétente en matière de contrôle publicitaire est connue: il s’agit du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA)C‘est un peu la police de la publicité (et plus généralement de l‘audiovisuel). Il s’guarantee du respect par tous les opérateurs des lois et de la réglementation de la communication audiovisuelle en vigueur. Il est en droit de sanctionner ceux qui sont en infraction contrairement à l‘ARPP qui n‘a qu‘un rôle de contrôle. Le CSA est une autorité administrative également indépendante des pouvoirs publics.

D’autres situations secondaires ou indirectes peuvent également intervenir de temps à autre face aux entreprises qui ne respecteraient pas les réglementations légales obligatoires dans leurs publicités. (par exemple la path générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ou encore des associations chargées de la safety des consommateurs).

De nombreuses recommandations ont été créés concernant le domaine du développement sturdy. La dernière a été validée le 18 juin 2009 par le Conseil d’Administration de l’ARPP: il s’agit des nouvelles règles de déontologie publicitaire, qui ont été réécrites conformément à l’engagement pris dans la Charte pour une publicité éco-responsable signée en avril 2008 avec les pouvoirs publics.

Ces règles se résument en deux axes:

– quand il y a une promesse relative au développement sturdy: ne pas induire le consommateur en erreur.

– dans tous les cas, ne pas représenter de comportements contraires aux principes communément admis du développement sturdy.

La première hypothèse est vérifiée, comme on l’a vu ci-dessus, le secteur de la publicité est bel et bien réglementer. Pourtant, le Greenwashing est un phénomène bien présent. On a également constater que ces situations sont toutes indépendantes. On peut alors se demander si ces juridictions sont assez compétentes? Doivent-elles être renforcées par une intervention des pouvoirs publics afin de mieux surveiller les entreprises, et de stopper toute motion de Greenwashing ? Doit-on créer une occasion spécifique au développement sturdy, pour gérer ce phénomène?

H2: Une intervention des pouvoirs publics est nécessaire pour garantir le respect des règles de la communication publicitaire.

Dix ans après la signature du protocole de Kyoto en 1997 s’est créé un grand ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement sturdy et de l’Aménagement du Territoire. Cette même année se déroula le Grenelle de l’Environnement (octobre 2007). Ces deux actions témoignent de la volonté des pouvoirs publics de faire de l’environnement une priorité nationale.

Lors d’interrogatoires, les Français sont nombreux à penser que ce n’est ni aux citoyens, ni aux entreprises d’agir et de prendre des mesures environnementales mais bel et bien aux pouvoirs publics de réglementer et d’exercer un contrôle sur leurs propres réglementations.

L’État français a mis en place des actions de sensibilisation au développement sturdy, et exige des règles déontologiques à ce sujet. Il se dit prêt à renforcer les contraintes et les obligations envers les entreprises, sans épargner le secteur de la communication.

Le parlement européen est intervenu récemment sur la query de l’influence du advertising and marketing et de la publicité (avec par exemple le lien entre la maigreur des mannequins et les comportements alimentaires des adolescentes). Cette thématique pourrait aboutir à davantage de réglementations, comme par exemple, un encadrement plus strict de l’espace publicitaire (kind affichage) ou encore l’accès à l’picture limité pour des produits polluants.

L’État doit donc réglementer davantage le secteur de la publicité tant au niveau nationwide qu’au niveau européen.

Néanmoins, il n’a pas pour rôle de contrôler ce domaine automobile des autorités telles que l’ARPP ou le CSA sont compétentes pour cette mission.

De plus, l’ouverture de l’ARPP aux associations devrait se traduire par une sensibilité accrue sur les questions environnementales et des pratiques mieux pensées en amont. Si cela n’était pas le cas, une intervention réglementaire serait alors potential.

L’hypothèse H1 n’est pas vérifiée. Effectivement, l’État a pour rôle d’encadrer et de réglementer le secteur de la communication publicitaire mais cela doit se faire sans intervention de sa half automobile des situations sont là pour se charger de la bonne utility de ces règles. Néanmoins, il serait judicieux pour ces situations de créer un service spécifique, uniquement réservé aux publicités vertes, aux problèmes de Greenwashing et plus largement au développement sturdy.

Nous avons vu que le secteur de la communication publicitaire était réglementé et contrôlé par des autorités compétentes et que les règles à l’encontre de toute publicité «verte» mensongère s’étaient multipliées depuis ces dernières années afin de mieux surveiller toute enfreinte. On peut alors se demander quelles sont les conséquences à la non obéissance de ces règles pour les entreprises? Que risquent-elles?

H3 : Les entreprises qui pratiquent le Greenwashing s’exposent à de lourdes sanctions.

Pour vérifier cette hypothèse, il faut d’abord se demander si le Greenwashing peut-être qualifié de «publicité mensongère». Selon la définition de la publicité mensongère, qui consiste à cacher un élément du produit ou du service afin d’attirer l’adhésion de la clientèle, le Greenwashing représente bel et bien une sorte de publicité mensongère (ou publicité trompeuse), automobile les entreprises font croire aux consommateurs potentiels ce qu’ils ont envi d’entendre.

Le délit de publicité mensongère est instantanée (le caractère trompeur s’apprécie dès le second où la publicité est communiquée au public). Selon le dictionnaire everlasting du Droit des Affaires, «même s’il se manifeste lors de chaque communication au public, le délit de publicité mensongère constitue une infraction distinctive qui ne peut être poursuivie et sanctionnée qu’une seule fois.»

Selon les articles L. 121-6 et L. 213-1, les infractions à la réglementation sur la publicité mensongère sont passibles des sanctions suivantes:

– amende pouvant aller jusqu’à 37 500 euros.

– emprisonnement d’une durée most de deux ans.

Les peines annoncées peuvent être cumulables ou non (selon la gravité du mensonge ou de la tromperie)

De plus le most de l’amende prévue ci-dessus peut-être porté à 50% des dépenses de la publicité constituant le délit. En cas de récidive, les plafonds des amendes diffèrent. (selon la clémence des magistrats).

Le tribunal peut exiger de la half des events ou de l’annonceur la communication de paperwork utiles ou de justificatifs . En cas de refus, il est en droit de saisir ces paperwork, et peut prononcer des pénalités de retard allant jusqu’à four 500 euros par jour à compter de la date de demande des paperwork.

En tout état de trigger, la sanction de la publicité mensongère ne peut pas être assortie de l’interdiction des droits civiques.

Néanmoins, le ministère public, le juge d’instruction ou le tribunal saisi des poursuites peuvent tous les trois ordonner la cessation de la publicité: cette mesure est exécutoire nonobstant toutes voies de recours.

Notre hypothèse est vérifiée; des sanctions importantes sont appliquées si les entreprises pratiquent de la publicité mensongère ou trompeuse. Pourtant, pour de puissantes entreprises, les montants des amendes ne représentent que très peu, en tout cas pas assez pour les dissuader d’enfreindre la réglementation.

On sait maintenant que les entreprises pratiquant le Greenwashing prennent des risques et s’exposent à des sanctions importantes. On peut alors se demander quels sont les risques du Greenwashing, pour les entreprises qui prennent de réels engagements environnementaux?

H4 : Le Greenwashing décrédibilise le idea du développement sturdy ainsi que les entreprises qui s’engagent dans de réelles démarches environnementales.

La tentation de pratiquer le Greenwashing est grande pour les entreprises: elles répondent aux attentes des consommateurs en communiquant sur ce qu’ils veulent entendre: qualité du produit, éthique de l’entreprise qui se dit irréprochable du level de vue social et environnemental. Comme on l’a vu ci-dessus, ces pratiques qualifiées de «verdissement frauduleux» sont dangereuses pour les entreprises malhonnêtes.

Mais le hazard le plus inquiétant se trouve au niveau du idea en lui-même. En effet, en le manipulant, les entreprises frauduleuses le vident de sa substance, renforçant ainsi la méfiance, voire la défiance, des publics face à l’establishment.

Certains consommateurs voient déjà à travers le idea du développement sturdy une pure manipulation des entreprises pour se déculpabiliser et se blanchir tout en assurant leurs ventes. Cette manière de penser est très inquiétante quand on sait que certaines entreprises sont exemplaires dans leur politique environnementale, et que leur démarche est plus que réelle.

Pour ces entreprises modèles, le Greenwashing est désastreux en terme d’picture. Beaucoup de ces entreprises trouvent dangereux de vouloir communiquer à tout prix sur leurs engagements pris en faveur du développement sturdy. C’est pourquoi peu d’entre elles communiquent à ce sujet. C’est le cas des hypermarchés «Cora», engagés depuis le début des années 90 dans une véritable politique en faveur du développement sturdy. L’entreprise n’a jamais voulu communiquer à ce sujet.

Ces entreprises comme «Cora«», pensent que la confiance est perdue dès qu’il y a exagération ou conceitedness: elles limitent volontairement leur communication même si pour beaucoup d’entre elles, le développement sturdy représente un acte fort de administration.

Pour certains annonceurs, «parler d’environnement ne peut que faire du bien à l’environnement».

Dans un sens, ils ont raison automobile grâce à cette médiatisation, la plupart des Français connaissent à présent le développement sturdy et savent même le définir correctement.

Pourtant, si des entreprises communiquent sur leurs engagements de développement sturdy, sans qu’aucune mesure ne soit prises en parallèle, elles parlent bel et bien de respect de l’environnement , tout en continuant à le polluer autant qu’avant.

De plus ce trop-plein d’info présente également un côté pervers.

Généralement, ces informations sont données sans explication, sans mode d’emploi, hors contexte, de manière incomplète voire même contradictoire. Cette obscure d’informations à outrance est contre- productive, et peut même conduire à un «ras-le-bol» général des discours écologiques.

Face aux entreprises, qui, comme on l’a vu, ne communiquent que peu, il y a des entreprises, qui elles, au contraire, vont se venter de leurs produits respectueux, de leurs soucis environnementaux. En résumé, certaine communiquent à outrance sur leurs fake engagements, tandis que d’autres , honnêtes et engagés, se tairont.

Alors, qui ment? Qui dit la vérité? Qui se préoccupe vraiment de la planète? Qui se donne une picture de bon samaritain alors qu’il ne l’est pas?

Le Greenwashing sème le désordre et le doute dans la tête des consommateurs. On peut alors se demander quelles sont les conséquences du Greenwashing pour les consommateurs? Ont-ils conscience de ce phénomène vert frauduleux?

H5 : Le Greenwashing renforce la méfiance des consommateurs vis à vis de l’honnêteté des entreprises. Certaines publicités vont à l’encontre du idea de développement sturdy.

Le phénomène de Greenwashing est loin d’être marginal. 64% des grandes entreprises déclarent mettre en avant «souvent» ou «de temps en temps» des arguments sociaux et environnementaux dans leurs communications. Certaines entreprises se disent» vertes» alors que la nature même de leur produit est en contradiction totale avec le respect de l’environnement (exemple des entreprises vehicles, des laboratoires de produits chimiques ou encore des sociétés pétrolières).

Ces pratiques ont des impacts certains, comme l’instauration du doute et de la confusion sur ce qui est vraiment écologique et ce qui ne l’est pas. Ces impacts, non négligeables, vont à l’encontre du idea de développement sturdy. On peut en répertorier trois principaux:

l’incitation à l’utilisation extreme de ressources et/ou d’énergie. Les publicités nous encouragent au gâchis. Par exemple, plusieurs marques de lessive encouragent les enfants à se salir comme bon leur semblent, en insistant sur la facilité à faire disparaître les tâches. En tenant ce discours, ces publicités encouragent les personnes à multiplier les cycles de lavage en machine et ne tiennent pas compte des impacts que cela peut avoir sur l’environnement.

le fait de délaisser un produit au revenue d’un autre, à plus fort influence négatif sur la nature. L’exemple qui illustre le mieux cet influence est celui de la publicité de Cristalline en février 2007, qui tenait le discours suivant: « Qui prétend que l’eau du robinet a toujours bon goût, ne doit pas en boire souvent!» La marque nous incite à consommer de l’eau en bouteille, alors que l’eau du robinet est d’une grande qualité, des plus contrôlées et offre une meilleure équation environnementale que l’eau en bouteille. La ville de Paris et la société de gestion des eaux parisiennes ont porté plainte contre la marque.

la banalisation ou le déni d’enjeux environnementaux. Ainsi, la marque Diesel sortit en 2007 une publicité montrant une gamme de vêtements spécialement adapter au réchauffement du climat, et représentant cette adaptation , face au climat , joyeuse et facile.

Le constat est alarmant; en France, selon une étude effectuée par l’ARPP et l’ADEME, sur les 17 129 visuels publicitaires analysés dans le cadre de l’étude, 508 messages ont un lien avec l’environnement. Sur ces 508 messages publicitaires, 62 ont fait débat et 30 ont posés problèmes.

L’utilisation du thème environnemental dans la publicité a été multiplié par three en un an.

V/ Plan provisoire

Introduction: Rappel sur l’urgence de l’utility du idea de développement sturdy à tous les niveaux et dans tous les domaines.

I/ Le idea de développement sturdy: une obligation pour chacun

A/ Au niveau des citoyens (par exemple le tri sélectif)

B/ Au niveau des pouvoirs publics et des États ( engagements à respecter tels que le protocole de Kyoto)

C/ Au niveau des entreprises ( la RSE, la loi NRE)

II/ Les dérives du idea: Surmédiatisation, phénomène de Greenwashing

A/ Les causes de ces dérives.

B/ Les conséquences du verdissement d’picture.

III/ Le contrôle des dérives

A/ Les règlementations obligatoires en terme de communication publicitaire.

B/ Les autorités en cost du contrôle de la publicité.

C/ Les sanctions du non respect du dispositif réglementaire.

Conclusion: Que faut-il mettre en p

Perception Du Risque Et Intention French Essay

La faible absorption par les Economies en Développement des ressources humaines qualifiées renforce le débat sur la nécessité de favoriser l’insertion des jeunes par des initiatives autres que le travail salarié ou le fonctionnariat. Différentes initiatives sont prises allant jusqu’à la création des fonds d’insertion des jeunes par la mise à disposition des crédits de démarrage et des constructions d’accompagnement. Malgré ces initiatives incitatives, beaucoup de jeunes ne sont pas candidats. Quelles sont les raisons possibles de cette réticence? une faible tradition entrepreneuriale de ces jeunes ou une perception-menace du risque? une faible préférence au risque? la notion du risque a-t-elle une affect sur leur prédisposition future à créer leurs propres entreprises?

Cette recherche tente de répondre à ces questions à partir d’une étude de terrain menée auprès de 500 étudiants de cinq filières de formation.

Mots clés: Entrepreneuriat, Notion du risque, Préférence au risque, intention entrepreneuriale

Notion du risque et intention entrepreneuriale des étudiants: une recherche comparative entre étudiants en commerceet d’autres formations universitaires au Bénin

RESUME

La faible absorption par les Economies en Développement des ressources humaines qualifiées renforce le débat sur la nécessité de favoriser l’insertion des jeunes par des initiatives autres que le travail salarié ou le fonctionnariat. Différentes initiatives sont prises allant jusqu’à la création des fonds d’insertion des jeunes par la mise à disposition des crédits de démarrage et des constructions d’accompagnement. Malgré ces initiatives incitatives, beaucoup de jeunes ne sont pas candidats. Quelles sont les raisons possibles de cette réticence? une faible tradition entrepreneuriale de ces jeunes ou une perception-menace du risque? une faible préférence au risque? la notion du risque a-t-elle une affect sur leur prédisposition future à créer leurs propres entreprises?

Cette recherche tente de répondre à ces questions à partir d’une étude de terrain menée auprès de 500 étudiants de cinq filières de formation.

Mots clés: Entrepreneuriat, Notion du risque, Préférence au risque, intention entrepreneuriale

Introduction

Le développement du système éducatif à travers la multiplication et la diversification des offres de formation permet aux nations de se doter des ressources humaines qualifiées pour animer divers secteurs de la vie économique et sociale. En conséquence chaque année, ce sont des milliers de jeunes diplômés qui sont libérés de nos universités et divers centres de formation pour être «versés» sur le marché de l’emploi. Malheureusement sur ce marché, le everlasting déséquilibre qui existe entre l’offre et la demande contraint généralement le surplus de demandeurs d’emploi au chômage. Toute jeunesse à travers le monde et en particulier celle des pays pauvres d’Afrique est généralement victime de tels déséquilibres socio-économiques et professionnels. Face à cette scenario, les jeunes diplômés se comportement différemment selon les pays afin de s’offrir des opportunités de réussite dans leurs vies professionnelles privées. Si dans les pays développés, on word un cadre stimulant à l’initiative privée, c’est le cas contraire en Afrique. En effet, pour les contextes développés, Hernandez (2006) souligne que face aux difficiles contraintes de la société postmoderne, s’investir dans son propre projet professionnel, dans la création de sa propre organisation, peut être vu comme une façon de redonner du sens à une vie qui en manque de plus en plus. En Afrique, très peu d’entre eux arrivent à prendre des initiatives personnelles pour créer leur propre entreprise. Les quelques uns qui parviennent à initier ont tendance à imiter exactement ce qui se fait déjà sur le marché, une angle contraire à ce qui caractérise l’entrepreneur dans la custom Schumpetérienne et rappelé par Fonrouge (2008): l’entrepreneur est celui qui suggest de nouvelles combinaisons de produit et/ou manières de faire, donc un innovateur. Pour la majorité d’entre eux en Afrique, c’est la logique de «l’emploi à tout prix»[1] (Sogbossi, 2005). C’est ainsi que par exemple au Bénin, un phénomène connu généralement sous le nom de «trip» a vu le jour. Il consiste pour les jeunes cadres sortis des universités à prendre d’assaut les établissements d’enseignements secondaires pour y donner des cours dans l’espoir du mieux. S’il est vrai que ce phénomène contribue fortement à combler le déficit trop criard d’enseignants dans ces établissements, il n’en demeure pas moins vrai que cela constitue un véritable manque à gagner aussi bien pour ces jeunes que pour tout le pays en général.

Malgré leurs formations qui font d’eux des gestionnaires, des économistes, des sociologues, des juristes and many others., ces jeunes sont obligés de donner des cours de Mathématiques, de Sciences Physiques et Chimiques, de Biologies, de Français, d’Anglais and many others. d’autres par contre finissent par regagner des professions militaires et paramilitaires afin de se garantir un emploi définitif. C’est donc dire que ces jeunes cherchent essentiellement à s’offrir un emploi salarié. Ils sont prêts à tout sauf la création d’une entreprise. Ils sont presque tous obsédés par l’idée de gagner un emploi salarié que l’on est tenté de conclure qu’ils ont une aversion pour l’entrepreneuriat. Cette scenario contraste avec les conclusions de Hetezel (2006) pour les pays développés. Dans son rapport, cet auteur souligne la forte tendance des jeunes à entreprendre en donnant l’exemple du passage chaque année de 8000 jeunes diplômés environ de l’enseignement supérieur du statut d’étudiant à celui de créateur ou repreneur. Hernandez (2006) explique cette forte propension à créer par le fait que l’individu désorienté dans sa vie privée comme dans sa vie professionnelle, est en quête de sens. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’entrepreneuriat est aujourd’hui devenu un enjeu necessary pour plusieurs nations. Basso (2005) explique cet enjeu par le fait que l’émergence d’un avenir radicalement non prévisible appelle la nécessité d’une nouvelle posture volontariste, qui cherchera à maîtriser le risque en construisant son propre destin.

En expliquant les facteurs d’existence de l’entrepreneuriat chez les migrants maliens et sénégalais en France, Dieng (2000) fait ressortir que la rareté de l’emploi, les difficultés et la volonté d’une meilleure insertion économique et sociale entraînent le développement de l’entrepreneuriat chez ceux-ci. Il apparaît alors que la capacité des nouvelles entreprises à générer de la croissance économique, des emplois et de l’innovation justifie d’ailleurs amplement l’intérêt qu’elles suscitent. Devant cet enjeu, les milieux universitaires sont amenés à jouer un rôle de plus en plus actif, notamment en offrant des formations et helps à leurs étudiants de façon à rendre la carrière entrepreneuriale plus accessible. Cette implication des universités est d’autant plus importante dans le contexte actuel de la nouvelle économie où les étudiants sont de plus en plus amenés à considérer cette avenue professionnelle (Gasse et al. 2006). Si un grand nombres d’universités développent activement leurs liens avec le monde professionnel à travers la formation professionnelle proceed, les séminaires, les projets de recherche conjoints, … (Dontriaux, 1992), très peu d’initiatives similaires existent dans les pays sous-développés.

Dans un tel contexte de faible tradition entrepreneuriale et donc peu incitatif, l’entrepreneuriat peut apparaître pour les jeunes diplômés comme est un acte hautement risqué qu’il faut s’abstenir d’embrasser si on ne dispose pas d’importants moyens financiers et matériels, et d’un soutien indéfectible de son entourage. Alors que la scenario de pauvreté amène les populations à se battre autrement, on s’étonne de l’angle des jeunes diplômés, une angle axée sur l’attente d’un emploi salarié et la réticence à la création. Un tel état des choses suscite assez d’interrogations dont une a particulièrement retenu notre consideration: ¶ remark les jeunes étudiants béninois perçoivent-ils le risque entrepreneurial et quelle est leur préférence au risque?

Par ailleurs, L’entrepreneuriat entendu au sens strict comme une activité créatrice de nouvelles organisations, est considéré comme un phénomène producteur d’emploi et de richesse. Malheureusement, pressure est de constater que pour la jeunesse, l’idée d’entrepreneuriat est supply d’une peur nourrie par la crainte de l’échec. La création d’une entreprise, aussi passionnante qu’elle puisse paraître, comporte également des risques énormes. Par conséquent, elle ne saurait être une improvisation de la half de son auteur, mais plutôt le fruit d’une intention nourrie auparavant de réflexions et d’analyses profondes. Dès lors, quelle est l’intention entrepreneuriale des étudiants en fin de formation?

Enfin, en dehors de la notion du risque, des études ont démontré que les prédispositions entrepreneuriales sont le fruit de plusieurs facteurs: les facteurs d’environnement (l’évolution des personnes dans des milieux donnés) et les facteurs individuels (les promoteurs d’entreprise possèdent certaines caractéristiques particulières). Gasse (2003) explique par exemple que la décision d’entreprendre repose sur trois dimensionsfondamentales: la désirabilité[2], la faisabilité perçue, la création (les moyens). L’entrepreneuriat étant avant tout une façon d’être, un type de vie, la désirabilité est influencée par la famille et les proches, le milieu immédiat, le profil psychologique, l’expérience, l’âge, le niveau d’instruction et de compétence, le sort de formation . C’est donc dire que le goût pour l’entrepreneuriat peut être lié au sort de formation. Ainsi, Est-ce que la filière de formation des étudiants a-t-elle une affect sur leur intention entrepreneuriale?

A travers ces questions, l’objectif général de cette recherche est d’analyser la notion du risque et l’intention entrepreneuriale des étudiants en fin de formation. Dans un contexte où la notion traditionnelle d’emploi est remplacée par le idea de portefeuille d’activités que chacun gère pour son compte (Hernandez), cette réflexion sur l’entrepreneuriat des jeunes en l’absence d’études empiriques dans le contexte béninois est d’un intérêt réel. Elle est structurée en quatre events: la partie théorique, la méthode utilisée, les résultats et la conclusion.

1. Cadre conceptuel de la recherche

Le terme «entrepreneuriat»[3] est un terme très massive admis dans un sens individuel, collectif et pour l’entreprise en entier. Cet élargissement de sens entraîne ainsi, la multitude d’acceptations qu’on retrouve dans la littérature (Leger-Jarniou, 2008). En effet, procédé mis en place par des individus, l’entrepreneuriat identifie de nouvelles opportunités et les convertit en produits ou providers commercialisables. Il est aussi l’motion de constituer une organisation et en particulier la création d’entreprise. Il recouvre l’ensemble des activités réelles quelque soit leur nature et susceptibles de procurer des beneficial properties futurs (Dieng, 2000). Pour Verstraete et Fayolle (2005), l’entrepreneuriat est une «initiative portée par un individu (ou plusieurs individus s’associant pour l’event) construisant ou saisissant une opportunité d’affaires (du moins ce qui est apprécié ou évalué comme tel) dont le revenue n’est pas forcément d’ordre pécuniaire par l’impulsion d’une organisation pouvant faire naître une ou plusieurs entités et créant de la valeur nouvelle (plus forte dans le cas d’une innovation) pour des events prenantes auxquelles le projet s’adresse».

L’entrepreneuriat relie donc l’individu à une opportunité[4], et c’est justement dans ce sens que Brush et al. (2003) donneront une définition de l’entrepreneuriat qui prendra en compte les deux notions: entrepreneur et opportunité. Pour eux, l’entrepreneuriat est une self-discipline qui étudie le processus par lequel les entrepreneurs identifient, explorent et exploitent une opportunité. Ainsi, l’entrepreneur est souvent associé à la création voire de façon résolument synonymique (Verstraete, 2000). Ce dernier se réserve, quant à lui, de donner une définition de l’entrepreneuriat; pour lui, c’est un phénomène bien trop complexe pour être réduit à une easy définition. Il se résout à en donner une plus massive: ‘’L’entrepreneuriat est un phénomène combinant un individu et une organisation, l’un se définissant par rapport à l’autre et vice versa”. L’engagement de cet individu dépend de sa notion du risque lié à son initiative, une notion qui à son tour déterminera l’intention entrepreneuriale. Ainsi, cette partie théorique abordera successivement le risque entrepreneurial et l’intention entrepreneuriale.

1.1 Le risque entrepreneurial et sa notion

Pendant longtemps, les chercheurs en entrepreneuriat ont soutenu l’idée que créer une entreprise est un comportement risqué. Fayolle et al. (2008) ont alors souligné que la volonté à prendre des risques ou la propension au risque était le trait de personnalité qui discriminait les entrepreneurs des non-entrepreneurs. La prise de risque apparaît ainsi comme l’une des caractéristiques distinctives du comportement entrepreneurial. Elle demeure au cœur des différentes recherches qui ont abordé l’entrepreneur en ce sens que la création d’une nouvelle entreprise ou la reprise d’une existante est par définition une aventure tachée de risques. Le risque est présent dans tout projet, quel que soit l’activité ou le secteur visé, il est une conséquence évidente de l’incertitude et de la contingence dans laquelle baigne chaque projet. Sa notion est alors admise comme un déterminant du comportement entrepreneurial de l’individu.

Cette notion a été conceptualisée d’une manière générale comme une évaluation du risque par le décideur ou l’acteur dans une scenario donnée. Ainsi, le risque est perçu comme un déterminant du comportement risqué et de la prise de décision entrepreneuriale. Autrement dit, la notion du risque est présumée être négativement associée avec les comportements ou les décisions risquées et l’acte de création d’entreprise. Macgrimmon et Wehrung (1985) postulaient que«la prise de risque comprend deux composants: le degré de risque des conditions et la volonté des individus à prendre des risques». L’significance relative de ces éléments[5] a évolué au cours du temps dans la littérature en une autre dimension de notion du risque qui vient de la théorie du comportement planifié (Ajzen, 1991) et de ses functions dans la littérature en entrepreneuriat. Dans cette théorie, les intentions vis-à-vis d’un comportement donné sont déterminées par les attitudes vis-à-vis du comportement, le degré de notion du contrôle de ce comportement et les normes subjectives liés à ce comportement. Ces normes expriment une certaine pression sociale qui est perçue par les individus et les poussent à réaliser le comportement ou à ne pas le faire. Fayolle et al. (2008) s’intéressant aux perceptions du risque associées à la décision de création d’entreprise, ont trouvé logique d’inclure une dimension sociale à leur échelle de mesure du risque. Au-delà de tout, démarrer une nouvelle entreprise exige non seulement une capacité financière et un engagement personnel, mais aussi un necessary soutien de la famille et des amis. Inversement, le faire peut avoir des conséquences positives et négatives pour ces deux groupes sociaux.

Par ailleurs, le risque est le facteur clé qui motive les entrepreneurs à s’engager dans le processus de création et également le facteur qui décourage les non-entrepreneurs. Pendant que les uns le perçoivent comme une opportunité à saisir absolument, les autres le voient plutôt en termes de menace potentielle qu’il faut éviter. Plusieurs auteurs se sont intéressés à ces deux points du risque entrepreneurial.

D’abord une conceptualisation originale du risque entrepreneurial qui s’écarte des modèles traditionnels basés sur la théorie de l’utilité a été présentée par Dickson et Giglierano (1986). Dans leur modèle, le risque entrepreneurial a deux composantes: le risque d’échec[6] et le risque de manquer une opportunité[7]. Dans la continuité des travaux de Dickson et Giglierano, Fayolle et al. (2008) pensent aussi que le risque entrepreneurial est mieux conceptualisé en termes de risque d’échec et de risque de manquer une bonne opportunité.En complément, ces auteurs suggèrent d’étendre les idées de Dickson et Giglierano en conceptualisant deux sorts de risque: Le risque comme une menace et le risque comme une opportunité

En tant que menace, le risque correspond à la imaginative and prescient classique perçu à travers des pertes potentielles, l’significance de ces pertes et l’incertitude de ces pertes (Mullins et Forlani, 2005; Yates et Stone ,1992).Il correspond également à la notion de risque d’échec ou «Sinking the boat» dans l’approche de Dickson et Giglierano

En tant qu’opportunité, le risque représente la face opposée du risque, perçu à travers des beneficial properties potentiels, leur significance et leur incertitude. Les beneficial properties potentiels sont, bien évidemment, la pressure motrice poussant les entrepreneurs à agir. La conception du risque comme une opportunité permet donc une meilleure compréhension des facteurs qui motivent les entrepreneurs, en intégrant plus particulièrement des notions telles que le sentiment de remorse. Ce développement mène à la proposition suivante: H1: Les étudiants en fin de formation perçoivent le risque entrepreneurial comme une menace parce qu’ils ont généralement peur d’entreprendre et préfèrent pour la plupart poursuivre un emploi salarié.

1.2 L’intention Entrepreneuriale

Le idea de l’intention[8] entrepreneuriale a été défini et expliqué par plusieurs auteurs. Parmi eux, retrouvons Krueger et Carsrud (1993) qui définissent l’intention entrepreneuriale comme une construction cognitive qui conclut les fins et les moyens. Partageant cet avis, Fowl (1988) précise que«celle-ci représente un processus cognitif qui naît avec les motivations les besoins, les valeurs et les croyances». Pour Grant (1996), l’intention entrepreneuriale est définie par les jugements de l’individu sur la probabilité de posséder sa propre entreprise. Ajzen(1991) quant à lui définit l’intention comme un «indicateur» de la volonté à essayer, de l’effort que l’on est prêt à consentir pour se comporter d’une certaine façon. Tournés (2006) souligne qu’elle est caractérisée par la détermination, la résolution et la volonté.

Au regard de ces définitions, on pourrait déduire la place qu’occupe l’intention dans le processus entrepreneurial. En psychologie, l’intention s’est avérée ainsi être le meilleur moyen de prévoir un comportement planifié, particulièrement lorsque ce comportement est uncommon et difficile à observer. La création d’entreprise en est l’exemple sort d’un tel comportement planifié et intentionnelles. Selon les modèles d’intentions entrepreneuriales, l’intention précède l’motion. En dehors des actes routiniers où l’motion peut précéder l’intention, un comportement intentionnel peut prédire par l’intention d’avoir un comportement donné. Krueger et Carsrud (1993) en concluent que l’intention entrepreneuriale a un rôle central dans le processus entrepreneurial parce qu’elle forme un élément de soutien des nouvelles entreprises.

Même si les idées d’affaires naissent avec l’inspiration, Fowl (op.cit.) fait remarquer qu’une consideration et une intention soutenues sont nécessaires pour les rendre manifestes. Elle précise que l’intention entrepreneuriale oriente l’expérience et l’motion vers l’objectif de création d’entreprise. Ainsi les intentions entrepreneuriales sont essentielles à la compréhension du processus général d’entrepreneuriat automobile elles établissent les caractéristiques initiales des nouvelles organisations. Elle va plus loin pour conclure que l’entrepreneuriat est un processus où l’intentionnalité est centrale. Selon elle, l’étude de l’intention entrepreneuriale, fournit une voie avancée de la recherche qui permet de dépasser les études descriptives.

Il ressort de ces développements que l’intention permet de prédire le comportement et par conséquent son étude est très indispensable pour expliquer le processus qui conduit à la création d’une entreprise. Son intensité et sa pertinence vont déterminer toute la suite de la démarche entrepreneuriale de l’individu. D’où notre proposition: H2: L’intention entrepreneuriale des étudiants en fin de formation est très faible automobile très peu d’étudiants ont la volonté de créer une entreprise à l’challenge de leurs formations.

2. La méthode utilisée

2.1 Les members

Les étudiants en fin de formation constituent la inhabitants de base de cette recherche. Il s’agit des étudiants des troisième (BAC+three) et quatrième (BAC+four) années des entités de formation publique. Cinq domaines de formation sont concernés : les sciences juridiques, l’agronomie, la médécine, l’économie et la gestion.

2.2 La mesure des variables

Cette recherche porte sur trois variables: la notion du risque entrepreneurial, la préférence au risque, l’intention entrepreneuriale

La notion du risque entrepreneurial a été mesurée dans cette recherche grâce à cinq (05) objects adaptés des travaux de Fayolle et al. (2008). La préférence au risque des étudiants a été appréciée à partir de cinq (05) objects issus de l’statement et adaptés de Weber et al. (2002).

Considérée comme une volonté individuelle et une liberté, l’intention ou la volonté est considérée par Hernandez (1999) comme le premier élément nécessaire pour créer une organisation. Elle réflète l’objectif ou les objectifs du ou des créateur (s). L’intention entrepreneuriale des étudiants a été évaluée sur deux dimensions : la notion de la désirabilité et la notion de la faisabilité.

La désirabilité à l’entrepreneuriat des étudiants a été appréciée à travers trois itemsadaptés de Fowl (1988). Les trois objects demandaient aux étudiants de se prononcer surla forte probabilité de créer une entreprise ou de poursuivre un emploi salarié après les études et ce qu’ils pensent de leur likelihood de réussir dans la vie professionnelle en créant une entreprise.

Afin de savoir ce que pensent les étudiants de la faisabilité de leurs intentions de créer une entreprise, nous avons également retenu trois objects. Ces objects demandaient aux étudiants de se prononcer sur la facilité pour eux de devenir créateurs d’entreprise ou de trouver un emploi salarial et s’ils pensent avoir un contrôle parfait de la scenario en tant que créateur d’entreprise.

2.three Les principales étapes de la recherche

Cette recherche a démarré par une statement du comportement entrepreneurial des étudiants pendant et après leur formation. Cette statement nous a permis de nous rendre compte que malgré le taux du chômage croissant, très peu d’étudiants s’engagent dans l’entrepreneuriat. Les constats de cette statement ont nourri l’idée de la présente recherche qui repose sur trois variables. Ils ont aussi permis d’élaborer quelques objects et d’adapter ceux issus de la littérature.

La mesure de ces variables a été faite sur la base d’un questionnaire d’enquêtes quantitatives. Structuré à base d’échelle d’angle, ce questionnaire est composé d’un ensemble de dix huit (18) objects et répartis en trois dimensions : la notion du risque entrepreneurial, la préférence au risque, l’intention entrepreneuriale à travers la notion de la désirabilité et la notion de la faisabilité. La partie identification de l’enquêté concerne le domaine d’étude, l’âge, le sexe, le contact et la présence d’entrepreneur dans la famille des répondants. Dans le however de vérifier la compréhension et la cohérence des objects, un pré-test a été effectué auprès d’une dizaine d’étudiants. Deux objects ont été éliminés et cinq autres reformulés. L’significance de chaque merchandise a été évaluée sur une échelle de sort Likert à quatre factors variant de 1 à four: «Pas d’accord», «Ne sais pas», un peu d’accord et «d’accord. Par ailleurs, comme recommandés par Smith et Blackbum (1988) et Aupperle et al. (1985), les propriétés psychométriques de validité et d’intégrité du questionnaire ont été examinées. L’instrument s’est révélé robuste avec le coefficient alpha d’intégrité de Crombach’S égal à zero,79.

En tenant compte de la taille des étudiants en fin de formation des cinq entités[9] de formation dont les filières sont concernées par la présente recherche, la taille n de l’échantillon a été obtenue grâce à la formule ci-après:

n ≥ [tα2 p (1-p) ]/e2

p est le pourcentage d’étudiants en fin de formation , p = 15% et q = (1-p); e la marge d’erreur (ici nous retenons e = 5%); tα la valeur de la loi de Scholar au seuil α; α le seuil de confiance recherché (pour α = 95%, tα = 1,96)

n= (1,96)2×zero,15×zero,85/(zero,05)2

Soit n= 196 étudiants.

Mais nous avons retenu cinq cent (500) étudiants. Ces étudiants interrogés sont de la tranche d’âge 22 à 29 ans avec une forte dominance des individus du sexe masculin qui sont au nombre de 404 étudiants (soit 80,80%) contre seulement 96 étudiantes (soit 19,20%). Par ailleurs, 64,80% des interrogés n’ont aucun mother or father créateur d’entreprisealors que 21,20% ont un seul mother or father créateur et 14% affirme avoir plusieurs dad and mom créateurs d’entreprises. Le tableau n°1, nous présente la répartition des enquêtés suivant les différentes filières de formation.

Tableau n°1 Répartition des enquêtés par filière de formation

Filières de formation

Effectifs

Fréquences

Agronomie

92

18,40%

Droit

74

14,80%

Economie

156

31,20%

Gestion

130

26%

Médecine

48

9,60%

Complete

500

100%

La méthode d’échantillonnage retenue est celle non probabiliste, précisément la méthode de convenance. Nous avons choisi la méthode non probabiliste en raison des difficultés d’exploitation de la liste officielle des étudiants notamment l’absence de coordonnées précises pouvant permettre leur identification. Le questionnaire a été administré face à face.

Quant à l’analyse des données, les résultats liés au risque perçu, à la préférence au risque et à l’intention entreprneuriale ont fait l’objet de calcul de rating. Quant à l’affect de la filière d’étude sur l’intention, un check de khi-deux a été effectué.

three. Les résultats de la recherche

Les principaux résultats de notre recherche porteront successivement sur la notion du risque entrepreneurial, la préférence au risque et l’intention entrepreneuriale des étudiants.

three.1 Notion du risque entrepreneurial

Les résultats obtenus sont consignés dans le tableau n°2.

Tableau n°2: La notion du risque entrepreneurial par les étudiants

Gadgets

Pas d’accord

Ne sais pas

Un peu d’accord

D’accord

TOTAUX

Lorsqu’on crée une nouvelle entreprise les probabilités de faillite sont très élevées

152 (30,40%)

236 (47,20%)

112 (22,40%)

500(100%)

Dans la création d’une nouvelle entreprise, les possibilités de gagner beaucoup d’argent sont très élevées

144 (28,80%)

254 (50,80%)

102 (20,40%)

500 (100%)

Si j’échouais dans la création d’une nouvelle entreprise, je perdrais mon honneur

270

54%

118

23,60%

112

22,40%

500

100%

Toute idée d’entreprise comporte des risques; je vois cela comme une opportunité

52 (10,40%)

02 (zero,40%)

88 (17,60%)

358 (71,60%)

500 (100%)

En résumé, je vois l’choice de créer une nouvelle entreprise comme une selected constructive

10 (2%)

04 (zero,80%)

64 (12,80%)

422 (84,40%)

500 (100%)

Supply: Résultats des enquêtes, juin 2009

47,20% des étudiants admettent quelque peu que les probabilités de faillite des nouvelles entreprises sont très élevées, contre 22,40% qui l’admettent entièrement. Ces résultats sont sensiblement voisins à ceux recueillis à propos des possibilités de gagner beaucoup d’argent dans la création d’une entreprise. Par contre, 54% d’entre eux n’admettent pas qu’on pourrait perdre son honneur suite à un échec dans la création d’une nouvelle entreprise. La quasi-totalité soit respectivement 71,60% et 84,40% est entièrement d’accord que le risque entrepreneurial est une opportunité et la création d’une entreprise, une initiative constructive.

three.2 Préférence au risque

Les résultats sont résumés dans le tableau n°three

Tableau n°three: L’appréciation de préférence au risque des étudiants

Gadgets

Pas d’accord

Ne sais pas

Un peu d’accord

D’accord

TOTAUX

Entre créer mon entreprise et être salarié, je préfère créer mon entreprise

38

7,60%

28

5,60%

98

19,60%

324

64,80%

500

100%

Entre créer mon entreprise et être salarié, je préfère être salarié.

288 (57,60%)

34 (6,80%)

130 (26%)

48 (9,60%)

500 (100%)

Je préfère créer mon entreprise automobile cela me rend indépendant

40 (eight%)

18 (three,60%)

98 (19,60%)

144 (28,80%)

500 (100%)

Je préfère être salarié automobile cela me garantie l’emploi

216 (43,20%)

22 (four,40%)

162 (32,40%)

100 (20%)

500 (100%)

Je préfère créer mon entreprise automobile je peux y gagner beaucoup d’argent

48 (9,60%)

20 (four%)

184 (36,80%)

248 (49,60%)

500 (100%)

Supply: Résultats des enquêtes, Juin 2009

Ici, la préférence à l’entrepreneuriat a été exprimée à 64,80% contre seulement 9,60% pour l’emploi salarié. On remarque également que 43,20% des répondants ne sont pas d’accord pour la garantie de l’emploi comme raison pour la préférence à l’emploi salarié. Or 49,60% préfèrent l’entrepreneuriat parce qu’ils espèrent y gagner beaucoup d’argent.

three.three L’intention entrepreneuriale des étudiants

Nous avons évalué l’intention entrepreneuriale des étudiants sous deux points: la notion de la désirabilité et la notion de la faisabilité. Les tableaux four et 5 portent respectivement sur chacune de ces dimensions.

Tableau n°four: La notion de la désirabilité par les étudiants

Gadgets

Pas d’accord

Ne sais pas

Un peu d’accord

D’accord

TOTAUX

Après mes études, la probabilité que je crée mon entreprise est très forte

66 (13,20%)

92 (18,40%)

156 1,20%

186 (37,20%)

500 (100%)

Après mes études, la probabilité que je poursuive une carrière de salarié est tr

A Partir De L Exemple De Rennes French Essay

L’agriculture face à l’urbanisation intensive des métropoles

A partir de l’exemple de Rennes et Saint-Jacques -de-la-lande

INTRODUCTION

Lorsque l’urbanisation et l’agriculture se disputent les mêmes terres, s’affrontent alors des mondes, des mentalités différentes difficiles à faire cohabiter.

Du fait de son caractère multifonctionnel, l’espace rural est en perpétuel stress entre une fonction économique (de productivité) et une fonction résidentielle ou de loisir, mais aussi une fonction de conservation (préservation de la biodiversité, entretien du paysage…).

Dans ce contexte remark est-il potential de concevoir la cohabitation sur un même territoire, de modes de vie différents? Quel processus d’aménagement territorial peut être envisagé pour concilier les différentes pratiques de ces lieux entre urbanisation et nature?

Parce que les campagnes tendent à se densifier. La rurbanisation produit une consommation extreme d’espaces “naturels”, elle fragmente les parcelles cultivables et les devour petit à petit. Le paysage s’en trouve modifié, automotive l’espace rural tire sont paysage de sa fonction première, l’agriculture, c’est elle qui façonne le territoire. Paradoxalement, la venu de nouvelles habitation dans l’espace rural détruit ce pourquoi même elles sont venues : le paysage.

Que devient la campagne si elle est urbanisée de la même façon que la périphérie proche des villes ? Si le prix du foncier ne produit rien d’autre que des zones pavillonnaires en tous factors identique à celle de nos villes.

Pour répondre à cette demande de nature il est indispensable de penser la ville et la campagne comme une seule et même entité, un système world où l’une est dépendante de l’autre. En effet la campagne doit être pensée comme le “garde mangé de la ville” pour des raisons de sécurité alimentaire et économique, dans un contexte où les produits lointains seront de plus en plus soumis aux taxations carbone.

Hypothèses

– L’espace rural ne peut plus être considéré comme un vide ou une réserve foncière, il doit être pensé dans un système world où rural et urbain forme un tout. En effet dans le contexte économique actuel les villes redeviennent dépendantes de leur arrière pays. Il faut donc réinterroger le système de gouvernance à l’échelle métropolitaine où la mise en place d’une politique globale permettrait de recréer du lien entre l’urbain et le rural.

– L’espace rural a déjà un caractère multifonctionnel, il regroupe différentes fonctions. Une fonction productive, résidentielle et de préservation de l’environnement. La cohabitation de ces différentes fonctions génère des conflits au sein de cet espace. Une plus grande coordination entre les différents acteurs de l’espace rural permettrait une meilleure cohabitation des ces usages. La réalisation de diagnostique propre à chaque territoire ayant pour however la préservation de l’agriculture, avec une fonction de manufacturing mais aussi créatrice de paysage, respectueuse de l’environnement, afin de proposer un cadre de vie de qualité.

Afin de mieux comprendre et analyser ce phénomène, nous allons nous intéresser dans un premier temps à la query de la grande échelle, l’échelle métropolitaine en se basant sur les projets du grand Paris et plus particulièrement sur l’étude d’Antoine Grumbach. Dans un deuxième temps nous nous pencherons sur le cas du Plateau de Saclay où une étude a été menée pour montrer remark s’est mis en place un processus de prise en compte de l’espace agricole dans la development paysagère du rural périurbain.

I. Notre tradition face à la nature

French Essays – Nineteenth Century French Fiction

The Representations of Girls in Nineteenth Century French Fiction

Focus on the representations of girls in La Curee (by Zola),Germinie Lacerteux (by Edmond et Jules de Goncourt), La Dame aux Camelias (n.bthe play, not the novel by Dumas fils) and Le Spleen de Paris (by Baudelaire).

This analysis investigates in depth therepresentations of girls in such French fiction as La Curée by Emile Zola,Germinie Lacerteux by Edmond and Jules de Goncourt, La Dame aux Camélias by AlexanderDumas the youthful and Le Spleen de Paris by Charles Baudelaire. The receivedfindings counsel that in these literary works the writers preserve the concepts ofrealism and naturalism in regard to feminine characters, rejecting the romanticportrayal of females and stressing on their freedom and sexuality. Somefindings of the dissertation are in step with the sooner research of Frenchliterature within the nineteenth century, whereas different outcomes present newinterpretations of a feminine difficulty.

1 Assertion of the issue

The representations of girls in Frenchliterature of the nineteenth century replicate the writers’ makes an attempt to providetheir personal imaginative and prescient on females within the period of Libertinage, praising theirprinciples of liberty, however implicitly criticising their sexuality and weak spot.Opposite to Romantic writers, such authors as Emile Zola, Charles Baudelaire, AlexanderDumas the youthful and the Goncourt brothers adhere to the concepts of realism andnaturalism of their portrayals of girls, proving that solely the statement of differentsides of an individual’s essence can present understanding of the explanations behindfemale degradation and failure. On this regard, these writers characterize theirfemale characters by social, cultural and familial contexts.

2 Introduction

In France the nineteenthcentury was characterised by numerous social adjustments that gave rise to theprinciples of libertinage and equality, but additionally negatively influenced the mostsubordinate group – French females. The pleasure turned the principal featureof French model of life. In view of those adjustments French fiction of thenineteenth century was divided into 4 literary actions: naturalism,symbolism, romanticism and realism. Though the currents differed from eachother, they confused on the significance of an individual and the rejection of purereason and social requirements. Following these actions, French writers began todiscuss a feminine difficulty by their feminine characters, uncovering such negativesocial phenomena as feminine subjugation, divorce, prostitution, psychologicaldisorders of girls and depopulation. Specifically, they revealed that, despitefemales’ makes an attempt to attain equality with males, society continued to impose certainsocial norms and stereotypes on girls, depriving them of the likelihood tofollow their very own paths. A lady who labored as a prostitute or a servant wasusually thought to be a topic, an individual of secondary significance in patriarchalFrench world, however it was this feminine who was usually portrayed innineteenth-century fiction.

The purpose of thisdissertation is to debate the representations of females in La Curée by EmileZola, Germinie Lacerteux by Edmond and Jules de Goncourt, La Dame aux Caméliasby Alexander Dumas the youthful and Le Spleen de Paris by Charles Baudelaire.The paper is split into a number of chapters. Chapter 1 offers a press release ofthe downside that reveals the core of the evaluation. Chapter 2 displays a generaloverview of the problem, observing the social and historic contexts of theperiod when the mentioned works are written. Chapter three evaluates some criticalanalyses of nineteenth-century French fiction. Chapter four demonstrates thetheoretical analysis strategies which are utilised within the analysis. Chapter 5investigates in depth the representations of girls in every novel, focusing onboth principal and secondary feminine characters. Chapter 6 summarises thereceived outcomes, and Chapter 7 factors on the limitations of the dissertation andproposes some options for additional analysis of Zola, Edmond and Jules deGoncourt, Dumas the youthful, and Baudelaire.

three Evaluation of the literature

Nineteenth-century French literatureattracts attentions of assorted critics who present relatively contradictoryviewpoints on literary works of French writers. This may be defined by thefact that within the interval of the French Revolution and Libertinage, Frenchliterature started to maneuver away from the standard portrayals of characters to themore practical representations. As Desmarais places it, all of the writers of the19th century are roughly romantic; however none of them might bedescribed as conventional. Introducing progressive parts intotheir literary works, these French writers made makes an attempt to both uncoverdifferent sides of actuality or to distinction the nineteenth century with the previous.As an example, analysing the literary legacy of Edmond and Jules de Goncourt, ElisabethBadinter cites phrases of Juliette Adam who claims that the Goncourts so lovedand frequented eighteenth-century girls that they despised the ladies of thenineteenth, consigning them to wickedness, debauchery or imbecility.

Charles Baudelaire’scollection of prose texts La Spleen de Paris was printed solely after his deathand the critics paid no consideration to this literary masterpiece; solely at thebeginning of the 20 th century Baudelaire’s work was acknowledged as one ofthe greatest prose fiction. Specifically, Robert Kopp attracts a parallel between LaSpleen de Paris and Baudelaire’s poetry, pointing at the truth that these prosetexts replicate the themes raised within the majority of Baudelaire’s poems.Emile Zola’s novel La Curée was uncovered to censure since its publication, butat the top of the 20 th century it was praised by fashionable critics as asplendid literary work of naturalism. Opposite to Zola and Baudelaire, the playLa Dame aux Camélias by Dumas the youthful was accepted by French viewers ofthe nineteenth century with delight, and its principal character Marguerite becamethe prototype of many feminine characters in movies, performs and musicals. One ofthe most well-known opera produced on Dumas’ play was Verdi’s La Traviata.

four Analysis methodology

The analysis on this dissertation isconducted, utilising a social constructionist strategy and a feminist strategy.Making use of to those strategies, the paper analyses the representations of girls fromdifferent views and interpretations. The social constructionist approachuncovers the affect of society on the formation of girls and its attitudetowards these females who reject the present stereotypes. Thus, this technique iscrucial for investigating the portrayal of girls in French fiction. Anotherappropriate technique is the feminist strategy that's aimed toward observing genderissues in literature, criticising patriarchal society that particularly createsthe variations between women and men and imposes particular roles on girls. Asfemales have been normally conformed to sure stereotypes in literature, thefeminist strategy makes an try to destroy these stereotypicalrepresentations. On this regard, each approaches analyse the portrayal of femalesin nineteenth-century French fiction by social contexts.

5 Dialogue

5.1. Naturalism of La Curée by EmileZola

Emile Zola belongs tothose writers who of their literary work current the characters that areclosely linked with their setting. Within the novel La Curée Zola reflectsfemale characters by social contexts, demonstrating the affect of theenvironment on them. Thus, the author is extra within the temperaments ofhis girls relatively than in different facets of their personalities. Zola considersthat feminine temperaments can clarify their feelings and actions, theirrelations with different individuals and their attitudes to the world, through which theylive. In La Curée feminine characters are drastically influenced by the occasions of theSecond Empire and the adjustments that Baron Haussmann launched in Paris. As a resultof these adjustments, Zola’s girls are seeking pleasure and cash. After thedeath of Aristide Rougon’s spouse, the character is left with two youngsters anddecides to marry a rich feminine Renée Beraud de Chatel, reworking his nameinto Aristide Saccard.

Their marriageprovides Aristide with monetary safety, however this marriage of conveniencesproves to be unlucky for the principal feminine character that's finallyleft with out technique of subsistence and a household. Renée looses her childrenduring being pregnant and turns into engaged in numerous sexual intercourses. At firstshe initiates the relations with Saccard’s son, till he marries anotherwealthy however very in poor health lady Louise who dies quickly after the wedding. Thus, Zolacreates two male characters – a father and a son – who marry girls withdisabilities for cash, as a result of they don't have one other solution to enrichthemselves. However Zola doesn’t think about that these males are answerable for females’failure. Renée is portrayed as a lady who consistently suffers from neuroticattacks and devotes her life to balls, talks and sexual pleasures. Renéeappears to be a product of French patriarchal society that places a lady into asubordinate place, destroying her self and making her undergo from ownweakness.

Based on thefeminist strategy, such subjugation ends in unfavorable penalties for awoman, as a result of she begins to substitute one excessive for an additional. Inother phrases, a lady turns from extreme subordination to uncontrollablefreedom. Earlier than her marriage to Aristide, Renée will get pregnant and is abandonedby one in every of her lovers, and Aristide seems to be a rescue for lady’sreputation. This feminine character is portrayed as a easy sensualist who findsreal pleasure in social life and sexual relations. When she meets Aristide’sson Maxime, a younger teenager who drastically resembles her, she turns into his lover. Althoughthe author implicitly criticises Renée, he consistently factors on the reality thatit is French society that shapes this feminine who lastly destroys not onlyherself, but additionally individuals round her. Renée is towards Maxime’s marriage toLouise, contemplating her to be a weak and ugly woman. She is just not in a position to realisethe energy of cash for such individuals as Maxime and Aristide; she is used to spendmuch cash and she or he regards it solely as implies that assist her exist in Frenchsociety. Renée is emotionally concerned into the affairs with Maxime and sheutilises this younger particular person for her personal pleasures. This feminine is amazed bythese forbidden relations and doesn’t wish to take into consideration the implications ofher motion.

Within the characterof Renée, the author embodies the essence of Parisian life; much like Paris,Renée is obsessive about luxurious and pleasures, however behind this gorgeousappearance there are degradation and struggling. This feminine character reflectsreality of the nineteenth century when individuals run to sure extremes and werefurther destroyed by these extremes. Renée’s flawed beliefs are a results of herlack of applicable schooling and social permissiveness that deprive a youngwoman of making a standard household with loving husband and youngsters. By the endof the narration Renée is totally destroyed by her obsession with pleasure;however Zola observes her weak spot and foolishness by the social strain thatshe is just not in a position to face up to. As Zola places it, she had slid down a slipperyslope, but she had not remained passive the entire means down. Want had awakenedin her too late to fight it, after the autumn had grow to be ineluctable.

The identical regardsthe secondary feminine character of the novel – Angèle, the primary spouse ofAristide. She can be portrayed as a weak, passive and unhealthy feminine who isnot in a position to endure life in Paris. Opposite to Renée, Angèle is just not involvedeither in social lifetime of Paris or in sexual relations due to her povertyand poor well being, however her submissiveness can be shaped by society, through which shelives. As Zola claims, To be poor in Paris is to be poor twice over. Angèleaccepted distress with the passivity of the anemic lady she was. She spent herdays both within the kitchen or mendacity on the ground enjoying along with her daughter.Angèle is actually dedicated to her husband and youngsters and refuses to be isolatedfrom younger Clotilde when Aristide decides to maneuver to Paris. Nonetheless, Paris, thecity of adjustments in nineteenth century France, requires adjustments in individualsas nicely. These individuals who fail to regulate to those adjustments are destroyed, thatis simply the case with Angèle.

Aristide’s firstwife seems too variety and weak, the options that don't permit her to survivein the merciless and degrading Parisian world; nonetheless, such characters as MmeSidonie, a sister of Aristide, is conscious of the position of cash in Paris. Zolaportrays this secondary character as an individual who eliminates her feelings andinstead applies to pure cause. When Sidonie visits a dying Angèle, shecompletely ignores any morality or decency in her discuss with Aristide: She wasa good lady, his sister continued, talking as if Angèle had been alreadydead. You will discover girls who're wealthier. Zola criticises suchfemale scorn, implicitly demonstrating that Paris destroys the souls of womenand makes them act, like machines, with none feelings and emotions. Thisrealistic portrayal displays the unfavorable affect of sure social norms onindividuals. Sidonie is used to intrude into the lives of different individuals anddecide their fates. Due to this fact, in his representations of girls Emile Zolastresses on the truth that energy and wealth deprave females in France, butsimultaneously he contrasts these imply girls with such good females as Angèleand Céleste. As the author describes, Céleste’s devotion happy Renée all themore as a result of she knew her to be sincere and thrifty, a lady with out a lover anduntouched by vice.

5.2. Misogyny in Germinie Lacerteux

Much like Zola, Edmondand Jules de Goncourt of their literary work Germinie Lacerteux create thefemale characters that replicate the beliefs of femininity existed in Frenchsociety within the nineteenth century. Though their girls reveal sure liberty,they're too preoccupied with their very own sexuality. Via their femalecharacters the Goncourt brothers replicate their misogynistic imaginative and prescient of femaleswho are usually not in a position to suppress their sexual wishes and who grow to be the slaves oftheir pure instincts. All through the narration Edmond and Jules de Goncourtexpress their eager for eighteenth-century females with their refinedappearances, beautiful manners and flirtation; they lengthy for the interval ofstrong aesthetic values and cultivated morality. Thus, their feminine charactersare normally portrayed as wicked females who finish tragically due to theirweakness, poor schooling and lack of intelligence.

GerminieLacerteux, the principal feminine character, is a lady who's sexually abused inearly years and who is just not in a position to marry when she involves Paris. Nonetheless, hermotherly instincts are too highly effective and she or he begins to take care of a niece andanother little one Jupillon. However when Jupillon is reworked into a person, Germinieexperiences a sudden ardour in the direction of him, and it's this ardour that destroysher repute and turns into poverty, as a result of the love had been for theJupillon younger particular person solely the satisfaction of a sure curiosity of the evil,searching for within the information and within the possession of a lady the proper and thepleasure of scorning it. When Jupillon abandons Germinie, shestarts consuming and is concerned in quite a few sexual intercourses that convey herto loss of life, much like Dumas’ Marguerite and Zola’s Renée. On this regard, Edmondand Jules de Goncourt uncover feminine ardour that may regularly destroy a womanand depreciate her, criticising Germinie’s uncontrollable sexual wishes andinstead sustaining the concepts of feminine virginity. As Jupillon tells Germinieduring one in every of their talks, you seem your self nicely nonetheless, you aren't myheart, you aren't my life, you might be solely my pleasure.

Opposite toother French writers of the nineteenth century that primarily painting females fromthe upper-class society, the principal feminine characters of Edmond and Jules deGoncourt belong to the middle-class. Such shift from aristocratic females topoor females displays nice realism of the narration, eliminating romanticismthat is normally utilised in French novels. The Goncourts’ naturalism explainsthe causes of feminine sexuality and their additional failure. Based on the writers,it's actually troublesome for such a lady as Germinie to suppress her naturalinstincts and cling to social morality that rejects any highly effective feelings.Such females make makes an attempt to vary their circumstances of dwelling, however finallythey seem in the same circumstances as on the preliminary stage of life. TheGoncourts current this viewpoint not solely on the instance of Germinie, however alsoon the instance of a secondary character Miss de Varandeuil, an outdated kindspinster who hires Germinie as a servant to her and who turns into absolutely attachedto a younger woman. As Edmond and Jules de Goncourt put it, This outdated womanisolated and forgotten by loss of life, solely on the finish of her life, trailing heraffections of tomb in tomb, had discovered her final good friend in her servant.

Nonetheless, suchclose relations between a grasp and a servant are usually not uncommon fornineteenth-century French literature that normally displays feminine servants asdevoted and hardworking individuals who regularly occupy the principal place in thenarration. Regardless of their totally different social positions, Germinie and Miss deVarandeuil end their lives in loneliness, with the one distinction thatGerminie doesn’t suppress her sexual wishes, whereas Miss de Varandeuil isolatesherself from the remainder of the world, in addition to from her highly effective feelings.Based on the social constructionist strategy, a lady is created bysociety, through which she lives; thus, her sexual behaviour can be shaped by theenvironment. On this regard, the variations in sexual wishes ofGerminie and Miss de Varandeuil may be defined by their totally different backgroundsand upbringing. Miss de Varandeuil is the consultant of a brokenaristocratic household that loses its fortune throughout the French Revolution, whileGerminie comes from a middle-class society that adheres to simpler manners.

5.three. Realism of La Dame aux Camélias

The play of Dumas theyounger La Dame aux Camélias portrays a good looking prostitute Marguerite Gautierwho breaks the relations along with her lover, Armand Duval, to enhance hisreputation and shortly dies of her incurable sickness. On this feminine character thewriter embodies his lover Marie Duplessis who died on the age of twenty-three. Dumaspresents Marguerite as a romantic lady, even though her actual lifewas not so romanticised. On the finish of the play Marguerite claims that she haslived for love and she or he doesn’t hesitate to die for love. By making use of to suchtragic finish, Dumas uncovers the social system of his occasions, when a lady fromthe middle-class couldn’t be engaged within the relations with a male of the upper-class,or in any other case she might destroy his life and repute.

On the exampleof this character Dumas the youthful displays lady’s degradation, however Marguerite’sdeath on account of sickness evokes sympathy in the direction of her. Marguerite saves notonly Armand, but additionally his sister who finally receives a chance to occupyan applicable place in upper-class society. On this regard, a lifetime of onefemale is sacrificed for the sake of one other lady, though Marguerite ispresented as an uncommon feminine with many virtues. She is just not solely stunning,however can be clever and noble. Within the play Dumas the youthful portraysMarguerite as an individual with a slender determine, white face and darkish hair. She hasamazingly vivid eyes, full lips and unusually white enamel. She possesses agood style in her attire, in music, in artwork and behaves in a noble means. However,above all, this courtesan has a giant coronary heart, expressing sympathy andunderstanding in the direction of different individuals. As Dumas describes her, There was a kindof candour on this lady. You possibly can see she was nonetheless within the virginity of vice.No surprise that Armand falls in love with Marguerite from the primary sight;nonetheless, this well-liked French prostitute has by no means beloved earlier than she meetsArmand. As Armand tells the reality about his emotions in the direction of her, Margueritelaughs at him, however he regularly persuades her in his love, and she or he returns hisaffection. When Armand speaks along with his father, he says, Maybe I'm in thewrong, however I can solely be completely satisfied so long as I'm the lover of this lady.

Nonetheless, whenMarguerite finds out that she is in poor health, she realises that her previous has deprivedher of future. Though noble individuals in nineteenth-century France had been usuallyengaged in sexual relations with prostitutes, and these relations had been regardedas pure, the scenario was totally different in regard to like. The relations basedon love had been absolutely prohibited by upper-class society, and an aristocratcouldn’t love or marry a prostitute, as a result of such motion would destroy him.Marguerite has no selection, however to destroy the relations along with her lover in themost complicated interval of her life. Dumas the youthful reveals that Frencharistocratic society creates sure social norms; these individuals who attempt tooppose to them, are excluded from society. Thus, Marguerite seems to be avictim of those social norms, as she is engaged in illicit sexual relationswith males. As these relations are hid, they're ignored by society, butwhen they're uncovered, they destroy the repute of an individual who belongs tothe upper-class. Marguerite realises that her dangerous repute threatens not onlyArmand, however his household as nicely, and she or he decides to interrupt her relations with theonly particular person she actually loves.

Such actiondemonstrates that Marguerite is best than females of the upper-class, becauseshe understands her duty. Marguerite creates her personal existence, however,as the author places it, Don't allow us to despise the girl who's neither mom,sister, maid, nor spouse. Though this feminine character has neverbelieved in love and has utilised males for her personal advantages, the relationswith Armand change her. Marguerite doesn’t wish to destroy Armand’s life, as shehas destroyed her personal. As she tells him, your loved ones would solid you off if youwere to stay with a lady like me. Allow us to be pals, good pals, however nomore. Although Marguerite takes this seriousdecision due to her honest like to Armand, Dumas the youngersimultaneously reveals that she adheres to the calls for of French society.Marguerite is used to behave independently, however on this explicit case shedecides to disclose her subjection to society. On this regard, the author provesthat the rules of Libertinage that had been established in France in theeighteenth century had been attributed solely to males, whereas females had been punishedfor any show of independence.

Within the case ofMarguerite, this feminine is first punished for her unlawful sexual intercoursesand additional – for her like to Armand, the consultant of the upper-class. Throughouther life Marguerite has collided with many obstacles and has successfullyovercome them. However she fails to defend her love towards social prejudices.Contrasting Marguerite with females of the upper-class, Dumas the younguncovers the degradation of French society that rejects feelings and insteadadheres to the failed morality. When Marguerite abandons Armand with out anyexplanation, he consistently humiliates her throughout their conferences. As Margueritefeels that her sickness progresses, she involves Armand yet another time and she will’tsuppress her wishes. However Marguerite understands that she has to depart Armandwho is unaware of true causes behind her escape. In consequence, Armand destroysMarguerite throughout the ball by publicly giving cash to her. After suchhumiliation Marguerite looses her pals and shoppers and dies in poverty andloneliness. In prologue Marguerite’s lover receives her letter and realises thetrue virtues of this stunning and clever feminine. As Dumas claims, Margueritewas a reasonably lady; however although the lifetime of such girls makes sensation sufficient,their loss of life makes little or no.

In actual lifeMarie Duplessie drastically influenced Dumas the youthful, however it's he whoabandoned her, realising that he didn’t come up with the money for to assist this richcourtesan. Nonetheless, as Dumas turned extra concerned into the lifetime of Frenchsociety, he started to look at the social perspective in the direction of courtesans and decidedto replicate this perspective in his play La Dame aux Camélias. Via the characterof Marguerite the author reveals his personal opinion of a feminine. He portrays abeautiful and clever lady, offering her with many virtues and love, butsimultaneously depriving her of the likelihood to marry an individual she lovesbecause of her dangerous repute. When after their extended parting Armand asksMarguerite, whether or not she is completely satisfied, she solutions: Have I the face of a happywoman, Armand? Don't mock my sorrow, you, who know higher than anybody whatits trigger and its depth are. Thus, Dumas the youthful implicitlydemonstrates that excellent love relations may be established solely between a virginand a person with sexual expertise.

On the similar timeDumas regards shut relations between reverse sexes as a battle. AlthoughMarguerite has a form coronary heart and sincerely falls in love with Armand, she is nota virgin and isn't in a position to absolutely belong to 1 man, with all her coronary heart, bodyand soul. On the one hand, Dumas the youthful reveals prostitute could also be abetter lady than a virgin, however, then again, he rises againstprostitution that transforms girls into the topics and deprives them of thepossibility to grow to be good moms and wives. Based on the socialconstructionist strategy, it was pure for a person of the nineteenth century toestablish sexual relations with totally different girls, however girls needed to adhere tostrict social norms. Within the play Dumas reveals that the wedding with aprostitute is equated with against the law, however Marguerite redeems her repute. Butsuch prostitutes, with a coronary heart, had been rare in Dumas’ time, though someof his secondary feminine characters are additionally stunning and clever. Forinstance, he introduces M de N. into his narration, a prostitute and anacquaintance of Marguerite. As the author characterises her, the person who wasthe lover of such a lady may nicely be as proud as M. de N., and she or he wasbeautiful sufficient to encourage a ardour. When Armand utilises herto revenge Marguerite, she reveals an uncommon intelligence when she claims,you like Marguerite, and also you wish to have revenge upon her by turning into mylover. You don’t deceive a lady like me, my pricey good friend.

5.four. Ambiguity of Le Spleen deParis by Baudelaire

Much like Emile Zola,Baudelaire reveals his feminine characters by social setting; this isespecially apparent in his assortment of prose texts Le Spleen de Paris, wherehe reveals an affect of Paris on girls. When Baudelaire arrived to Paris, he hadto stay in numerous components of town, observing the life of girls in theseplaces. Within the textual content The Despair of the Outdated Lady, the author displays hissympathy to an aged feminine who experiences nice despair, as she sees a childand desires to smile at him, however the little one is afraid of this outdated lady who doesn’thave hair and enamel. This lonely lady is horrified by such perspective and shecries: Ah! For us, sad feminine outdated girls, the age handed to love, even withthe harmless ones, and we make horror with the little youngsters that we wish tolike.

Baudelaireregards such girls as victims of life who symbolise loneliness and distress. Applyingto such horror portrayals, the poet implicitly criticises these girls who areobsessed with their materials well-being, ignoring the truth and the wonder ofthe world round them. In Le Spleen de Paris Baudelaire attracts a parallelbetween one lady and one other, in addition to between a person and a lady. In thetext The Wild Lady and the Small Mistress the poet presents a dialogue betweentwo females, uncovering their views on life. Although each individuals belong to onesex, they're totally different, because the wild lady describes a mistress, you whichrest solely on materials as delicate as your pores and skin, which eat solely cooked meat, and forwhich a skilful servant takes care to chop out the items. Suchportrayal reveals the poet’s double imaginative and prescient, his makes an attempt to guage varioussides of individuals’s consciousness.

However Baudelaireis particularly sympathetic to widows and outdated females who're forgotten andneglected by society. In his textual content Widows the poet offers an in depth portrayalof widows within the parks, claiming that it's straightforward to acknowledge them,as a result of every widow displays loneliness, ache and isolation. Baudelaireintensifies their distress by contrasting these lonely and poor widows withwealthy and idle individuals who stroll within the park: It's all the time somethinginteresting that this reflection of the enjoyment of the wealthy particular person on the retina ofpoor. These reflections present the power of Baudelaire forobservations and his understanding of a feminine essence. In his textual content BeautifulDorothée the poet describes a good looking Dorothée sturdy and proud like thesun who walks alongside the road, bare-footed, and smiles. Maybe,Baudelaire ponders, she goes to a younger officer to speak with him, that’s whyshe is so delighted. Such is the picture that the woman creates for the remainder ofthe world, however nobody is aware of that she gathers every piaster to redeem her littlesister. In one other prose poem Which is the true one Baudelaire reveals thestory of a good looking and weird woman Bénédicta who's portrayed by the poet asideal. However as he claims, this miraculous woman was too stunning to stay a longtime and she or he dies very younger. Baudelaire realises that femalebeauty and youth are short-term, and lots of good girls die at an early age.

Within the textPortraits of Mistresses the poet describes 4 males who speak about theirmistresses, implicitly uncovering their incapacity to simply accept femaleindependence. Based on the feminist strategy, feminine characters are usuallyportrayed from two totally different views: both as chaste wives, if theyadhere to the requirements of patriarchal society, or as mistresses, if theyreject social guidelines and stereotypes. Nonetheless, in La Spleen deParis Baudelaire reveals that such perspective can be aggravated by class andeconomic variations.

6 Conclusions

The dissertation has analysed therepresentations of girls in La Curée by Zola, Germinie Lacerteux by Edmond and Julesde Goncourt, La Dame aux Camélias by Dumas and Le Spleen de Paris byBaudelaire. In these works the portrayal of females displays complicated socialstereotypes and norms existed in French society. Within the play La Dame aux CaméliasDumas the youthful reveals that French aristocracy was engaged in sexualrelations with courtesans, however, as these relations turned a menace to theirreputation, they destroyed any intercourse with their lovers. On the instance ofthe principal feminine character – the prostitute Marguerite Gautier – the writerdemonstrates lady of a low social place with a repute of aprostitute has no possibilities for higher future, even when she possesses many virtuesand magnificence. Though Marguerite sincerely falls in love with Armand Duval, sherealises that their relations destroy not solely Armand, however his household as nicely.Affected by an incurable sickness, Marguerite however decides to abandonher lover for his sake. Thus, Dumas the youthful proves that impartial andintelligent females collide with many restrictions and stereotypes inpatriarchal world. The libertine concepts that had been proclaimed all through Francein the eighteenth century had been primarily maintained by males, whereas womencontinued to occupy inferior place to males. Such feminine oppression wasaggravated by social biases of the upper-class in the direction of individuals of themiddle-class, the biases that had been primarily primarily based on economical differencesbetween two lessons.

In GerminieLacerteux Edmond and Jules de Goncourt present a misogynistic imaginative and prescient onfemales, attempting to show that ladies are too preoccupied with sexuality andsocial place. Much like Dumas’ Marguerite, the Goncourts’ principal femalecharacter additionally belongs to the middle-class society and who's destroyed by herpassion to a younger male. Following the rules of naturalism, the Goncourtsobserve a feminine from organic and social views. Emile Zola goesfurther; in his novel La Curée the author reveals that social environmentshapes

Secularism in France

ESSAY QUESTION: Focus on the French 2004 Legislation which prohibits state faculty college students from displaying any spiritual indicators. Briefly introduce the legislation, clarify the explanation why this legislation was adopted and present the way it suits with the precept of secularism within the French Republic.

For the reason that French Revolution in 1789 and the legislation established in 1791, requiring the state to be impartial and all public and church issues to be completely separate, France has been thought-about a secular state. France has been extremely strict on this legislation because it was established, believing that neutrality meant equality, which is likely one of the foremost ideas in France. After a quite lengthy time frame, the federal government in France ultimately introduced in a set of legal guidelines known as the Jules Ferry legal guidelines. These legal guidelines declare that every one state faculties are required, in buildings, employees and curriculum to be secular, no indicators of faith to be proven in any respect. This led to the adoption of the 2004 legislation stating that every one conspicuous indicators of faith in class have been to be banned. A legislation that arose from a disaster which began within the late 1980’s, the place Muslim women have been carrying the headscarves which represented their faith in a state faculty. Whereas principally unopposed in France, the introduction of this legislation caused some controversy, inside France itself and across the neighbouring international locations. This essay units out to clarify the 2004 legislation, and the explanation why it was adopted. It additionally intends to discover how this legislation suits in with France’s ideas on secularity, and equality.

The legislation that president on the time, Jacques Chirac signed off on 15th of March 2004, got here into impact on 2nd September 2004, the start of the brand new faculty 12 months. This legislation prohibits any types of spiritual indicators being worn in faculties. As a result of inside the legislation itself, there isn't any referral to any particular indicators, the legislation prohibits every little thing, together with however not unique to, Christian, Muslim, and Jewish spiritual symbols. The official identify for this legislation is, in English, Legislation No. 2004-228 of 15 March 2004 regulating, in accordance with the precept of secularism, the carrying of symbols or clothes denoting spiritual affiliation in faculties, schools and public excessive faculties[1]. The title of the legislation itself may be very particular, thereby tying off the loophole that existed within the earlier legal guidelines, wherein the disaster started within the first place.

The deep roots of the secular state of France comes from the French revolution in 1789. Earlier than this era France was dominated by an absolute monarchy, which means that the king and solely the king had all the ability to rule the nation. There have been no limits to how the king may rule, so ceaselessly, kings abused that energy. The king, throughout this time period dominated, as he and the church believed, as a favour to God, and so the church was extremely concerned with the best way the king dominated. After the revolution, the best way the nation was dominated was modified in a really massive and impacting approach, the state turned secular, “the king now dominated by the need of the folks, and never by the grace of god” (Jones 1994) France was additionally now dominated below the brand new structure, as a constitutional monarchy, and as a republic. The folks now had a quite massive say in how their homeland was managed. The constitutional monarchy introduced in lots of new legal guidelines for the way the king may rule for instance, if a brand new legislation was to be handed it needed to undergo a sequence of councillors earlier than it bought to the king himself. This new structure concerned a invoice for the brand new rights of males and residents (excludes ladies and slaves). This allowed for all males and residents to be born and stay free; this entails freedom of faith and freedom of speech, for all males and residents to be equal; this entails equality of property possession, and equal taxes, and lastly the republic is one and indivisible; which incorporates nationwide sovereignty and the state being secular.

Almost a century after the beginning of the revolution, new legal guidelines got here into authorities by the technique of a person known as Jules Ferry. Ferry is greatest recognized for his instructional legal guidelines, which have been introduced in in 1882. These legal guidelines state that schooling for state faculties in France was to be freed from cost and obligatory for kids aged between six and 13 years outdated, and all state faculties needed to be secular. “Ferry’s ‘faculties with out God’ have been bitterly opposed by the churchmen… …But regardless of their contested beginnings the faculties proved one of the crucial enduring cultural achievements of the early Third Republic.” (Jones 1994), this goes to indicate that though there was an opposition for these faculties at first, they turned very profitable, and it was a robust help for the secularity ideas of France.

This follow appeared to work and not using a hitch for over 100 years. In 1989, an issue occurred that wanted to be addressed by bringing in a brand new legislation which ultimately got here into impact in 2004. The problem that arose was, in 1989 three younger feminine college students have been expelled from their state faculty which they attended close to Paris, for carrying their spiritual head scarves to highschool and refusing to take away them. They even persevered to put on them throughout bodily exercise intervals, and this appeared to be extraordinarily pointless. This seemingly innocent act within the college students eyes, led to their expulsion. It was a complication, as a result of academics and headmasters didn't know the right way to cope with this concern, because it had by no means occurred earlier than, so it was determined upon as the scholars had damaged the legislation they have been to be expelled. Many individuals discovered this disciplinary act extreme, and it triggered a terrific uproar, involving younger feminine college students everywhere in the nation to put on their headscarves to highschool as properly. Due to the massive scale of unhappiness of the folks of France, the information was throughout this case, which led the Excessive Administrative Council to understand that some larger type of self-discipline needed to occur to regain management of the state. This was the important thing concern that led to the event, and adoption of the legislation in 2004.

The scholars most definitely thought their act was acceptable, due to one key mistake within the Jules Ferry Legal guidelines of 1882. These legal guidelines solely seek advice from the buildings, curriculum and employees to be secular always. There isn't any point out of scholars in any respect. Due to this fact, the three college students who inadvertently began the battle in 1989 clearly noticed this as a loop gap, and that nothing was incorrect with what they have been doing. Which by way of the legislation, there wasn’t. It principally got here all the way down to the truth that the French folks had a really ‘set in stone’ opinion on the best way the nation needs to be, regarding the approach that they have been deciphering the legal guidelines. The previous occasions of the nation led it to grow to be secular, and the folks of France imagine that this consists of every little thing. Whilst the brand new legislation has are available in, there are nonetheless sure locations which aren't truly said within the legal guidelines in any respect, like universities and personal faculties, the legal guidelines on this topic are quite particular.

The carrying of headscarves in public locations in France may very well be considered as a adverse additionally due to the hyperlinks that it has with Islamic fundamentalism. Although many of the 5 million Muslims, or eight.three%[2] of France’s inhabitants, follow average faith, there are is a small p.c of those that are fundamentalists and are utilizing the regular enhance within the Muslim inhabitants to their benefit. France battles severely with the concern of getting terrorist assaults on its arms from folks of its personal soil e.g. Algeria and in addition assaults from Saudi Arabia. Though there may be an possibility for folks to attend spiritual personal faculties in France, there have been some circumstances the place organised Islamic militant teams have compelled younger feminine college students to put on the scarf to highschool with a view to strain different women to do the identical. There have additionally been circumstances of withholding these college students from sure courses in class which the teams imagine are in opposition to their beliefs. That is an instance of one other simply purpose of why the legislation was adopted.

However, though there have been many causes for adopting this legislation, there have been additionally many causes in opposition to. One among these causes was, the adoption of this new legislation confronted plenty of opposition from different nations- on a global stage. One of many opposing nations was Britain. A substantial amount of British Muslims have been in opposition to the adoption of this rule, many taking up the assumption that it contradicted France’s legislation of non secular freedoms. The British authorities have been additionally on board “in condemning the French for making an attempt to ban spiritual headwear and symbols in state faculties” (Adenekan 2004). The ban confronted all kinds of opposition, even from different spiritual divides in Britain, saying that it was amongst their fundamental rights as people to put on symbols of their faith. Many imagine that's a part of their identification, and taking that away will trigger divides locally.

One other nation which is severely in opposition to the legislation is United States. The nation of america believes that college students can put on their spiritual symbols in faculties with out difficult the secularity of the state. One of many largest issues that America has with this legislation is that it doesn't permit the combination course of, “On this view, banning headscarves in public faculties is meaningless within the face of issues which can be primarily social and financial.” (Vasse 2004). The USA holds the same secular precept, however the main objective for this adoption was to be sure that the federal government wouldn't intervene with church enterprise, to maintain faith protected against the state, not the opposite approach round.

There have been teams of people that have been backing the legislation due to the ladies’s rights. They thought that the Muslim ladies who have been having to put on the spiritual headscarves made the ladies inferior, as their rights have been oppressed closely by the lads, and their faith. Some may argue the opposite aspect of this argument although, it's stated that when the protests occurred when the legislation was first on the playing cards in 2004, the ladies who turned as much as protest all claimed to put on their scarf of their very own free will. This reveals the range of the best way folks reacted to this legislation being introduced in, there have been many causes for the legislation to be introduced in, and simply as many causes to oppose it.

The legislation suits in very properly with the secularism ideas of France, and a key instance of that is the French motto itself, which continues to be used at the moment in modern-day society, Liberté, égalité, fraternité, which means liberty equality and fraternity. The explanations for this legislation becoming in with these ideas are said below the declaration of rights for residents and males that have been established in the course of the revolution in 1879. The primary, Liberté, states that every one males ought to have freedom of faith. The legal guidelines which France has referring to faith, is to make sure that all residents and males have that proper to their very own faith. This fashion there isn't any stat church so no actual strain on residents to evolve to the conventional faith. That partly is what this new legislation is making an attempt to suit to, to be sure that college students don't really feel pressured, or offended for that truth, as a result of everybody has completely different perception.

The choice for spiritual college students to go to a non-public spiritual faculty, implies that there isn't any actual excuse for the behaviour that triggered the adoption of the legislation within the first place. The best way that the French society stands, is that there's choices for everybody, to suit with the ideas that the state runs by, for spiritual freedom. There are those that will argue that folks ought to be capable to specific their spiritual freedoms in every single place, however it's truthful to say that this simply doesn't merely match with France’s secularity ideas, if it was the case to specific faith in every single place there can be too many problems.

It's clear to see from the proof that France might have had no different alternative however to undertake this legislation. As the one strategy to regain management of the nation, and as a strategy to hold to the ideas and practices of the French state. After the adoption of this legislation, there was discuss of Germany taking up comparable legal guidelines. It's plain to see that though there have been many protests in opposition to the legislation at first, the nation runs easily with it in place, and it creates a blanket of peace, and retains nearly all of folks pleased. The issue of non secular symbols being worn in faculties was resolved by the ruling of this legislation, which received in authorities by nearly all of the vote. A rustic that has comparable ideas as France is New Zealand. In New Zealand there may be extra leniency inside the legal guidelines, as in New Zealand it isn't in opposition to the legislation to put on spiritual symbols in public, however it's a secular nation all the identical.

“France just isn't the one Western nation to insist on the separation of church and state – nevertheless it does so extra militantly than every other” (Astier 2004). That is mirrored within the present occasions of France. After the introduction of this legislation, it was thought that the battle of the carrying of non secular symbols in public faculties was resolved. However latest information tales have revealed a brand new notion on what spiritual symbols truly are, and the way different harmless items of clothes and appearances are being considered. A really latest information story on BBC states how “France is going through a contemporary backlash in opposition to its strict secular coverage after it emerged a 15-year-old Muslim woman was despatched house from faculty as a result of she was carrying a protracted black skirt.” However the harsh actuality is, how can a protracted skirt be thought-about a non secular image? There are many non-religious individuals who put on skirts, whether or not they be lengthy or quick, as an on a regular basis merchandise of clothes. The actual questions are ‘the place is the road outlined with the extent of what a non secular image is?’ and ‘when is sufficient, sufficient?’

Bibliography

Adenekan, Shola. 2004. British criticism of scarf ban. February 12. Accessed Could 03, 2015. http://news.bbc.co.uk/1/hi/education/3477109.stm.

Astier, Henri. 2004. The deep roots of French secularism. September 01. Accessed April 13, 2015. http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/europe/3325285.stm.

Britannica, Encyclopaedia. n.d. Jules Ferry. Encyclopaedia Britannica Inc. Accessed April 29, 2015.

France, Legislation division of. 2004. Legislation No. 2004-228 of 15 March 2004 regulating, in accordance with the precept of secularism, the carrying of symbols or clothes denoting spiritual affiliation in faculties, schools and public excessive faculties. 09 01. Accessed 04 30, 2015. https://www.studyproessay.com/write-my-paper/legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000417977&dateTexte=.

Jones, Colin. 1994. Cambridge Illustrated Historical past Of France. Cambridge College Press.

Lyon, Daybreak, and Deborah Spini. 2004. UNVEILING THE HEADSCARF DEBATE. Legislative observe, Netherlands: Kluwer Tutorial Publishers.

Unknown. 2015. France outcry over Muslim schoolgirl’s skirt ban. 04 29. Accessed 05 01, 2015. https://www.studyproessay.com/write-my-paper/bbc.co.uk/news/world-europe-32510606.

—. 2004. French MPs again scarf ban. 02 10. Accessed 04 29, 2015. http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/3474673.stm.

—. n.d. The official web site of france. Accessed 04 30, 2015. https://www.studyproessay.com/write-my-paper/france.fr/en.html.

Vasse, Justin. 2004. Veiled meanng: The French Legislation banning religous symbols in public faculties. Analysis report, Washington: The Brookings Institute.


[1] Identify of legislation acquired from https://www.studyproessay.com/write-my-paper/legifrance.gouv.fr/ on 24 April 2015

[2] Estimated quantity, retained from the work of Vasse web page three

French novels: Proust

MARCEL PROUST

“We don’t obtain knowledge; we should uncover it for ourselves after a journey that nobody can take for us or spare us.”

– Marcel Proust

INTRODUCTION

The idea of ‘novel’ had turn out to be extraordinarily nicely outlined in direction of the tip of the nineteenth century. Together with different languages, French novels have been additionally slowly changing into extraordinarily fashionable. One of many chief pioneers of French novels was Marcel Proust. In a time of literary resurgence within the continent of Europe, Marcel Proust performed an important position in bringing a few rise in French literature’s fixed worth on the literary market.

Marcel Proust was a prolific author who succeeded in greedy France’s cultural and its gigantic literary significance. Coming from a rich Jewish bourgeois household, he needed to face a number of private losses which grew to become a central theme in his writings. Having turn out to be a continual invalid at a really younger age, he was confined to guide a morose, miserable life.

Regardless of these odds he managed to maintain up together with his social and literary acquaintances. Most individuals who met him or spoke with him thought him to be eccentric. Most of his literary works have been a illustration of his recollections. He transformed the treasure-house of his gloomy and haunting recollections right into a composition of stylish literature. When it got here to writing, he considered himself to be the only creator, a God who introduced the very richness of his enchanted stream of reminiscence to life by penning it on a bit of paper. So what made Marcel Proust a legend within the discipline of literature? What have been the obstacles he needed to face earlier than changing into the well-known writer the world is aware of right this moment? Allow us to return in time and witness the making of Marcel Proust.

A GENIUS IS BORN

Within the lovely metropolis of Paris, France, Adrien and Jeanne Proust welcomed a good looking child boy into their affluent family on 10th July 1871. The newborn was named Marcel Proust by his dad and mom. Marcel’s father, Adrien was a famend doctor and his spouse, Jeanne was from a rich Jewish household.

Marcel was a sickly little one as he saved falling sick at common intervals. In 1880 on the tender age of 9, he suffered from an odd however extreme state of breathlessness. Anxious, his father used his medical abilities on his son and realised that Marcel was asthmatic. Medication wasn’t as superior as it's right this moment and so his medicine didn't permit him to play with the opposite kids like a traditional little one. Upon exerting an excessive amount of vitality he would endure from breathlessness at common intervals. Thus he spent most of his time at dwelling and because of this Marcel suffered from despair.

In an effort to rid Marcel of his despair his dad and mom would usually ship him to Auteuil on holidays or at seaside resorts in Normandy the place his maternal grandmother lived. Whereas on trip, Marcel would spend a lot of his time studying and making an attempt to put in writing his personal ideas within the type of a brief story or poems.

EARLY YEARS

He attended a faculty known as ‘Lycèe Condorcet’ and wrote numerous articles for sophistication magazines. Nevertheless, as destiny would have it, his schooling was disrupted on account of him falling unwell often. Marcel was very keen on his mom, Jeanne and was connected to her. Jeanne noticed the fervour her son had in direction of writing. She herself was nicely learn and literate and would usually write letters which demonstrated a nicely developed sense of humour. She additionally had a really robust command over the English language and guided Marcel in translations. She needed Marcel to complete his commencement and so she additionally helped him together with his research and Marcel lastly graduated in 1890 on the age of 19.

Regardless of poor well being, 19 years previous Marcel determined to enter the navy. He was enlisted within the French military and was stationed on the Coligny Barracks in Orlèans. This proved to be fairly an expertise for Marcel as he learnt the significance of self-discipline and comradeship. Earlier than becoming a member of the military, Marcel was usually thought-about to be a snob on account of his lavish life-style however after getting back from the military in 1893 on the age of 22, Marcel was a modified man. He was extra disciplined and social in direction of individuals. Upon his return from the military he studied on the Faculty of Political Sciences and bought licenses in legislation in 1893 and literature in 1895.

At first of 1895, Marcel spent a number of years studying and researching the artworks critic and patron, John Ruskin. This helped Marcel in refining his personal theories of artwork and philosophy. Marcel then got down to translate two of Ruskin’s works into French however he always confronted issues since English wasn’t his first language. So, to beat this impediment he made his translations a gaggle affair. He took the assistance of his good friend Reynaldo Hahn and his cousin who was British and acquired his translation polished.

Marcel would usually go to Madame Straus’ bourgeois get-togethers and would observe the behaviour of individuals. Madame Straus was Marcel’s mom’s good friend, and so she had no issues with Marcel attending her non-public events. These visits proved fruitful as Marcel handled the individuals at these events as character topics who would later function sources of inspiration in Marcel’s quick tales. In 1896 on the age of 25, Marcel revealed ‘Pleasures and Days’ which was a set of quick tales he had written throughout his stint within the military.

In 1897, French society and politics have been break up by the motion to liberate Jewish military officer Alfred Dreyfus who was unjustly imprisoned as a spy. 26 years previous Marcel knew this was false and having a Jewish background, he determined to revolt towards the federal government and struggle for Dreyfus’ freedom. Marcel helped by aiding Dreyfus’ lawyer in organizing petitions asking for Dreyfus to be freed. Lots of his pals warned him that his actions would result in social banishment however Marcel defied the chance of ostracism courageously. This expertise offered a way of readability and Marcel’s impression of the aristocratic society was shattered which grew to become very seen within the quick tales that he had written. By way of these experiences Marcel was steadily evolving from an egotistical ignorant teen to a mature prolific author.

TROUBLED ROAD TO SUCCESS

Marcel led a really miserable childhood on account of fixed sickness and bronchial asthma. Nevertheless, he by no means gave up hope and continued to pursue literature. However, the early 1900s proved to be very tough for Marcel personally. In February 1903 when Marcel was 32 years previous, his brother, Robert Proust married and left the household dwelling. Following Robert’s departure, his father died in November of the identical 12 months. This was very tough for Marcel as he was the one particular person accountable for the household’s nicely being. Nevertheless, issues took a flip for the more serious when Marcel’s beloved mom died in September 1905. Marcel’s emotional armour was smashed and his braveness crushed. Marcel went into extreme despair following Jeanne’s demise. His well being continued to deteriorate and Marcel knew that the one method he may recover from his mom’s demise was if he concerned himself utterly into the sphere of writing. A 12 months later in 1906 35 years previous Marcel went on to publish the translated model of Ruskin’s philosophies. The e book was named ‘Sesame and Lilies’ and was nicely appreciated by the French plenty. The critics lauded Marcel’s talent of translating the language and but staying true to the philosophies of Ruskin.

Marcel developed a hauntingly brooding persona after his mom’s demise. Regardless of the success of his translated works, he had forgotten what it meant to smile. The lack of his family members had left him grief stricken and alone however financially unbiased to aim his novel. The 12 months 1908 was a pivotal 12 months for Marcel as a author. He revealed his views and ideologies and imitations of different writers in numerous journals. Imitating different writers’ works helped Marcel in solidifying his personal type. Impressed, Marcel started penning a novel which he thought can be his greatest work. He was unable to relaxation or sleep as he would spend complete days writing the novel. He needed to recover from his private loss and so writing grew to become a kind of drug for Marcel.

This obsession resulted in a novel which targeted on a protagonist who has an issue sleeping as he remembers ready as a toddler for his mom to return to him within the morning. The story was clearly primarily based on Marcel’s personal feeling of despair precipitated on account of his mom’s loss. Upon ending the novel, Marcel went to varied publishers to have his e book revealed however to no avail. Each writer rejected his e book stating that it was too morose and lacked substance. Uninterested in being rejected, he shifted his work to a considerably totally different venture which additionally contained most of the similar themes and components. In 1909, on the age of 38 he started work on one other novel titled ‘À la recherché du temps perdu’.

Marcel determined to divide the novel into a number of volumes and revealed the primary quantity known as ‘Swann’s Manner’ in 1913. The primary e book focussed primarily on the theme of involuntary reminiscence. After ending the e book, Marcel went to many publication homes to get his work revealed however was confronted with rejection as soon as once more. He went to probably the most well-known journal corporations in France on the time known as New French Evaluate (NRF). Well-known writer Andre Gide was given the e book to proof learn to advise NRF on its publication. Nevertheless, after going by way of a seemingly limitless assortment of miserable recollections and melancholic episodes, Gide got here throughout a number of syntactic errors and determined to reject it. Not dropping hope, Marcel managed to satisfy with one other writer known as Grasset and ultimately acquired his e book revealed. The novel grew to become a bestseller and it compelled Marcel to start writing its respective sequels.

Whereas writing the second quantity titled ‘Within the Shadow of Younger Ladies in Flower’ in 1913, Marcel confronted a number of issues as a result of First World Warfare. Marcel’s writer, Grasset closed down his publication agency and joined the navy. Marcel then determined to go to a different writer and acquired his novel revealed in 1914. The novel was such an enormous success that Marcel was awarded the ‘Prix Goncourt’ award in 1919 on the age of 48.

FINAL YEARS

In 1920, 49 years previous Marcel developed an odd sickness which couldn't be detected by a lot of the prime docs on the time. The illness slowed down his work however Marcel continued to put in writing the third and fourth e book within the sequence titled ‘The Guermantes Manner’ and ‘Sodom and Gomorrah’. Marcel completed each the books by 1921 and managed to get them revealed a number of weeks earlier than his 50th birthday. Success adopted Marcel like wildfire. His identify was all over the place within the media and he had turn out to be a literary determine within the eyes of the French plenty. Quickly, different European international locations acquired maintain of his books and Marcel quickly grew to become an iconic determine in Literature all around the world. Marcel’s books have been revealed in French, English, Italian and different languages.

Regardless that success embraced Marcel in his 50s, he continued to reside in distress and sickness. Marcel cared much less about fame and extra about his contribution to French literature. He confided in his estranged brother Robert and informed him to complete and publish his work if he have been to die. Robert noticed the situation Marcel was in and couldn't assist however really feel sorry for him. In spite of everything, Marcel was his brother and agreed to assist him.

Marcel spent your complete 12 months of 1922 confined to his cork-lined bed room. He slept through the day and labored at night time to finish the fifth e book in his sequence titled ‘The Prisoner’. On 18th November 1922, Marcel lastly succumbed to this mysterious sickness on the age of 51. He was buried by his brother within the Père Lachaise Cemetary in Paris.

TRIBUTE

After Marcel’s demise, the remaining volumes of his novel which he had written however not utterly revised have been revealed by his brother Robert. Robert took the assistance of Jacques Riviere and Jean Paulhan who have been the administrators of New French Evaluate. The books revealed have been ‘The Prisoner’ within the 12 months 1923, ‘The Fugitive’ within the 12 months 1925 and ‘Time Regained’ within the 12 months 1927.

The advantage of Marcel’s novel was that its brilliance was perceived as being one of many main literary works of the Western canon. Legendary playwright and literary critic Graham Greene known as Marcel the best novelist of the 20th century. Right now the e book is being learn by billions all around the world. Well-known publishing firm ‘Penguin’ undertook a contemporary translation in 1995 primarily based on the newest and authoritative French textual content. Marcel’s projection of snobbism, self-importance and cruelty in his novels have been a mere reflection of his personal private experiences. His perception into girls and the love males have for girls stay unimpaired.

Right now, Marcel is taken into account to be one of many biggest novelists of Romance. The whole local weather of the 20th century was affected by his sequence of books which collectively got here below the title of ‘In Search of Misplaced Time’. His books are thought-about to be supreme achievements of contemporary fiction. Marcel’s type is taken into account to be probably the most authentic in all literature until date and is exclusive in its union of precision, pressure, enchantment classicism and symbolism. There isn't any doubt that Marcel Proust is and can at all times stay as one of many biggest legends within the discipline of literature the world has ever seen.

WhatsApp chat

15-20% OFF for All Orders

Use our services today and get unlimited add-ons; Plagiarism free content!
CLICK HERE TO CHECK PRICE!